Accueil Monde États-Unis

La Maison Blanche sur la prise de matériel américain par les talibans: «Nous n’avons pas l’impression qu’ils vont nous le rendre»

Les talibans ont diffusé il y a deux jours une vidéo dans laquelle ils paradent autour d’hélicoptères américains du modèle « Black Hawk » de l’armée afghane à l’aéroport de Kandahar (sud).

Temps de lecture: 2 min

Une « quantité conséquente » d’équipements militaires américains se trouve désormais aux mains des talibans, a reconnu mardi le conseiller à la sécurité nationale du président américain Joe Biden, Jake Sullivan.

« Une bonne quantité est tombée dans les mains des talibans et nous n’avons évidemment pas l’impression qu’ils vont volontiers nous les rendre », a-t-il dit lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche, en réponse à une question sur les équipements militaires américains en Afghanistan.

Les talibans ont diffusé il y a deux jours une vidéo dans laquelle ils paradent autour d’hélicoptères américains du modèle « Black Hawk » de l’armée afghane à l’aéroport de Kandahar (sud).

« Ces Black Hawks n’ont pas été donnés aux talibans. Ils ont été donnés aux forces afghanes » et ce à la demande du président en fuite Ashraf Ghani, a dit Jake Sullivan.

Il a souligné que le président américain Joe Biden avait « fait (le) choix » de répondre à cette demande, tout en étant conscient du risque que ces appareils tombent aux mains des talibans.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

26 Commentaires

  • Posté par Naeije Robert, mercredi 18 août 2021, 13:31

    Le retrait US était voulu par une majorité d'Américains et d'Afghans, et donc inéluctable. Mais c'est Biden qui en a déclenché le chaos en ordonnant contre l'avis de ses conseillers militaires la fermeture et l'abandon immédiat de la base aérienne de Bagwar, d'où partaient les missions d'observation et de frappes ciblées qui retenaient l'avancée des Talibans vers Kaboul. Il a aussi nié les conseils de prendre le temps préparer de façon structurée et en bon ordre le retrait non seulement des Américains, mais aussi de leurs collaborateurs afghans - et leurs familles, et de laisser en place pour ce faire la force de quelques milliers de soldats qui y a suffit sans décès ni accident durant ces derniers 18 mois. Biden a fait ce qui le caractérise, cf cette fameuse citation de Robert Gates: entre deux décisions popssibles, il a choisit toujours la plus mauvaise.

  • Posté par Naeije Robert, mercredi 18 août 2021, 13:33

    correction: entre deux décisions possibles, toujours la moins bonne

  • Posté par Joute Dodo, mercredi 18 août 2021, 12:38

    Matériel de haute technologie, avec des pièces spécifiques. Soit ils fonctionneront un temps, jusqu'au moment où ils tomberont en panne et que les talibans ne sauront pas les réparer faute de pièces, faute de technicien. Soit ils ne voleront plus jamais, faute de pilote compétent. Ce sont des appareils munis d'une technologie d'écoute et de traçage style GPS: intéressant pour la CIA d'entendre ce qui s'y dit, de voir comment ils sont utilisés.

  • Posté par DENAUW JEAN-LUC, mercredi 18 août 2021, 20:45

    Malheureusement, vous êtes un grand naïf, les Russes et les Chinois vont s'empresser d'aider les talibans. Je suppose qu'il n’ait pas nécessaire de faire un dessin, tout le monde a compris, la technologie de l'Otan dans d'autres mains.

  • Posté par Vanden Eynde Luc GME, mercredi 18 août 2021, 14:03

    Vous croyez ? Des techniciens venus d'ailleurs les aideront bien volontiers, ils ne sont pas aussi naïfs et savent parfaitement bien ce qu'ils ont à faire. Vous rejoignez la nombreuse cohorte de ceux qui croient que la suprématie technique des Etats-Unis les sauvera, alors que depuis le Viêt-Nam ils se laissent battre par des loqueteux en espadrilles. En plus, maintenant, ils leur abandonnent des stocks d'armes !

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une