Accueil Société

Coronavirus: une troisième dose de vaccin validée pour les immunodéprimés

La décision a été confirmée par les ministres de la Santé. 425.000 personnes sont concernées.

Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Les différents ministres de la Santé ont approuvé ce mercredi le principe d’une troisième dose de vaccin pour les personnes qui ont une déficience immunitaire et qui ne bénéficient pas d’une protection suffisante face au covid après les deux premières doses. Il s’agit par exemple des personnes qui suivent un traitement contre le cancer, de celles qui ont eu une greffe d’organe, des hémodialysés chroniques…

La vaccination débutera à l’automne, sans plus de précisions. Le vaccin administré sera un vaccin à ARN messager (Pfizer, Moderna), y compris pour les gens qui ont reçu du AstraZeneca ou du Johnson & Johnson précédemment.

Mardi, la task force vaccination avait rendu un avis favorable à ce sujet. L’avis de la task force se base sur une revue de la littérature scientifique réalisée par Sciensano et le Centre fédéral d’expertise des soins de santé qui conclut à l’utilité de cette troisième dose pour les gens ayant une immunité affaiblie, les deux premières doses s’étant avérées insuffisantes pour les protéger de façon optimale contre le covid. « Il ne s’agit donc pas d’une dose de rappel mais bien d’une continuation du schéma vaccinal actuel », a expliqué Sabine Stordeur, project manager de la task force vaccination. « Plutôt que d’avoir deux doses, ces gens ont besoin d’en recevoir trois. »

La task force vaccination estime à 425.000 le nombre de personnes immunodéprimées en Belgique. Il s’agit d’une déficience immunitaire soit congénitale (plutôt rare), soit acquise. Elle peut être due à des maladies ou à des traitements (chimiothérapies, immunosuppresseurs…). On retrouve dans ce groupe les personnes souffrant de leucémie et d’autres cancers, les VIH positifs non stabilisés, les personnes en attente d’une transplantation d’organe ou qui ont été greffées, celles qui doivent subir une hémodialyse suite à une insuffisance rénale, les patients atteints de maladies inflammatoires et traités par immunosuppresseurs. Ces personnes seront identifiées et convoquées grâce à la base de données des personnes souffrant de comorbidités qui avait été constituée au printemps dernier pour les besoins de la campagne de vaccination.

Dès septembre

Cette troisième dose sera un vaccin à ARN messager (Pfizer ou Moderna). Son administration devrait débuter dès septembre. La Belgique attend encore un avis de l’EMA, l’Agence européenne des médicaments, sur l’utilisation du vaccin Pfizer en guise de troisième dose. Aux Etats-Unis, l’autorité régulatoire (FDA) a déjà donné son feu vert à Pfizer. L’EMA devrait faire de même dans les prochains jours. Son approbation est, entre autres, attendue pour savoir quel intervalle minimum il est nécessaire de respecter entre la deuxième et la troisième dose. C’est notamment important pour les personnes qui vont changer de vaccin et passer d’un vaccin à adénovirus (AstraZeneca, Johnson & Johnson) à un vaccin à ARN messager. « Même s’il n’existe pas de preuves formelles à ce stade, on a des indices concordants qui montrent que la vaccination hétérologue (mélanger deux vaccins différents) augmente la protection », ajoute Sabine Stordeur.

Ces patients immunodéprimés seront vaccinés selon les mêmes modalités pratiques que celles en cours depuis le début de la campagne. Les personnes sous hémodialyse seront vaccinées au sein des hôpitaux. Les personnes capables de se déplacer seront invitées à se rendre dans un centre de vaccination tandis que les personnes grabataires seront vaccinées chez elles par les services de soins à domicile ou le médecin généraliste. Les résidents des maisons de repos concernés seront, eux, vaccinés au sein de leur établissement.

0817 xxs vaccination immunodéprimés À lire aussi Coronavirus: des décès dans une maison de repos relancent le débat sur la troisième dose du vaccin

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs