Accueil Léna

Il y a 50 ans, l’exil des Rolling Stones s’arrêtait à la Villa Nellcote, sur la Côte d’Azur

En 1971, le groupe anglais enregistrait une partie de son double album « Exile on Main St » à Villefranche-sur-Mer. Si la maison appartient désormais à un oligarque russe, les souvenirs perdurent.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Rien ne permet de deviner aujourd’hui que derrière cette palissade située dans une rue étroite proche des rails de la ligne Nice-Monaco se cache l’un des lieux de légende du rock. Seule la plaque où l’on peut lire « Villa Nellcote » révélera aux fans et intellectuels qu’il s’agit du manoir où, il y a cinquante ans, les Rolling Stones ont enregistré leur double album Exile on Main St.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs