Accueil Société

Ces jeunes qui en ont dans le ventre (5/6): Lucas Katangila, la danse militante pour les enfants de Goma

Des rues de Goma à Bruxelles, Lucas rassemble les styles de danses et les cultures. Artiste activiste, il se mobilise pour les droits des enfants congolais.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 6 min

C’est dans un immense studio de danse, caché à l’arrière d’une maison molenbeekoise, que Lucas répète tout l’été. Ses lunettes rétro en disent autant de lui que certains regards. Le jeune chorégraphe, danseur et interprète est arrivé à Bruxelles en 2018, laissant derrière lui les rues de Goma où il a grandi. Il se consacre désormais à créer un pont artistique entre l’Afrique et l’Europe avec son projet « Ndoto », travaillant avec les enfants de sa ville natale pour défendre leurs droits. Et montrer comment la danse a sauvé sa vie.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Grand format Agressions sexuelles: une lame de fond partie du cimetière d’Ixelles

En dix jours, deux bars ixellois ont été visés par des dizaines de témoignages de femmes, relatifs à des cas d’agressions sexuelles. Dans le sillage de ces récits, d’autres sont venus mettre en perspective une problématique qui dépasse de loin le quartier étudiant (et plus largement Bruxelles), mettant le monde de la nuit face à ses responsabilités.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs