Accueil Monde Asie-Pacifique

Afghanistan: plus de 6.000 personnes évacuées, dont 17 Belges

16 Belges ont été pris en charge par les Pays-Bas et évacués de l’aéroport de Kaboul. Un autre ressortissant belge a été rapatrié à bord d’un vol français.

Temps de lecture: 3 min

Un avion de transport envoyé par les Pays-Bas a embarqué des Belges à l’aéroport de Kaboul. L’avion, qui transporte 35 Hollandais, 16 Belges, 2 Allemands et 2 Anglais, est en route pour la Géorgie, indique la ministre hollandaise de la Défense. L’armée de l’Air française a pour sa part exfiltré 216 personnes dans la nuit de mardi à mercredi. Un ressortissant belge faisait partie de ce vol qui a atterri à Abu Dabi.

L’évacuation de diplomates, d’autres étrangers et d’Afghans ayant travaillé avec eux se poursuit dans des conditions difficiles à Kaboul, tombée aux mains des talibans.

Un gigantesque pont aérien mobilise depuis dimanche une noria d’avions du monde entier, dans un aéroport pris d’assaut par les candidats à l’exil et dont les abords sont étroitement contrôlés par les talibans.

À lire aussi Afghanistan: les talibans font pressentir une nouvelle crise migratoire

Des milliers de personnes évacuées par les Etats-Unis et le Royaume-Uni

Le Royaume-Uni a évacué 306 Britanniques et 2.052 Afghans, « en toute sécurité », a annoncé mercredi le Premier ministre Boris Johnson dans un premier bilan.

L’armée américaine a, elle, déjà évacué plus de 3.200 personnes, notamment du personnel américain, à l’aide d’avions militaires. De plus, près de 2.000 réfugiés afghans ont été acheminés vers les Etats-Unis.

Les Etats-Unis prévoient d’évacuer plus de 30.000 personnes via leurs bases au Koweït et au Qatar.

À lire aussi Ces chefs talibans, les nouveaux maîtres méconnus de l’Afghanistan

Des ponts aériens partout en Europe

La Belgique a envoyé trois avions pour effectuer des rapatriements. Un premier avion a quitté la Belgique, ce mardi, sur le coup de 16 heures, en direction d’Islamabad, la capitale du Pakistan. Il transportait une équipe de préparation comprenant des diplomates et des militaires, chargés de l’évacuation des Belges se trouvant en Afghanistan. Ce mercredi, en fin de matinée, deux autres avions militaires ont quitté la Belgique en direction du Pakistan, d’où un pont aérien sera mis en place vers Kaboul. Interrogé par VTM, Wim Robberecht, vice-amiral à la Défense, précise que, compte tenu de la situation toujours complexe sur place, « le pilote décidera s’il est suffisamment sûr d’atterrir en Afghanistan, notamment grâce à ses contacts avec les tours de contrôle ».

La France poursuit sa rotation d’avions militaires entre Paris et Kaboul, via les Emirats. Dans la nuit de mardi à mercredi 216 personnes dont 184 Afghans « de la société civile en besoin de protection » ont été exfiltrés vers Abou Dhabi. Mardi, 41 ressortissants français et étrangers avaient été exfiltrés.

L’Espagne a annoncé être engagée dans une première série de rotations, via Dubaï, avec un premier vol militaire attendu à Kaboul mercredi et deux autres en route.

Les Pays-Bas ont évacué mercredi leurs premiers ressortissants. Mais selon la télévision publique néerlandaise NOS, les Néerlandais qui devaient être évacués dans le premier des deux avions n’ont pas réussi à atteindre le tarmac à temps, bloqués notamment par des soldats américains.

La Norvège a rapatrié 14 Norvégiens, cinq membres de l’équipe diplomatique et neuf membres du staff sanitaire norvégien qui œuvraient dans l’hôpital de campagne américain à l’aéroport de Kaboul et s’active pour poursuivre ses opérations dans une situation qualifiée « d’extrêmement difficile » par la cheffe de la diplomatie norvégienne.

Ailleurs en Europe, des rapatriements de nationaux ou d’auxiliaires afghans ont également déjà eu lieu depuis lundi en République tchèque, en Macédoine du Nord, en Albanie ou encore au Kosovo.

À lire aussi L’Afghanistan, le Vietnam de Joe Biden?

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Trevisan Lucio, mercredi 18 août 2021, 17:19

    Ces trois avions sont un peu tardifs non ? au vu des évacuations déjà réalisées par les autres pays... Encore faut-il qu'ils puissent arriver sur le tarmac de Kaboul.

  • Posté par Bricourt Noela, mercredi 18 août 2021, 15:46

    Monsieur Biden a mis l'Europe devant le fait accompli.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une