Accueil Culture Musiques

Perkins: une superbe théâtralité

Eccles, « Semele »

Fiche - Temps de lecture: 1 min

Ce bel exemple de musicologie appliquée comble un vide dans l’histoire de l’opéra anglais entre les derniers chefs-d’œuvre de Purcell et les ensorcelantes créations de Händel. Cet opéra de Eccles, qui relève dans la concision de ses 50 numéros davantage du genre du mask que de l’opéra à influence italienne, est justement consacré à la même histoire des amours de Semele et Jupiter. A la tête d’une distribution impliquée (sans vedette), Julian Perkins réussit un véritable travail de troupe qui s’inscrit dans la tradition de redécouverte du répertoire de l’Academy of Ancient Music et restitue une superbe théâtralité comme seuls savent les réussir les artistes anglais.

AAM, un album de 2 CD

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs