Accueil Culture Musiques

Documentaire: Bashung et les vertiges de la vie

Douze ans après le décès du chanteur, le journaliste français Didier Varrod raconte Alain Bashung, à travers ses albums et ses chansons. L’histoire d’un homme « inconnu de lui-même ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

En 2017, avec le portrait qu’il avait réalisé de Jean-Jacques Goldman, Didier Varrod avait fait naître un faux espoir au cœur des fans du chanteur, personnalité préférée des Français depuis des années. Dans Jean-Jacques Goldman, de l’intérieur, le journaliste français laissait ainsi entendre qu’un retour du chanteur était de l’ordre du possible, sur disque et ou sur scène. « La fin du film est ouverte. Il n’a jamais fait d’adieux », laissait-il espérer au terme de son documentaire. Quatre ans plus tard, la prévision ne s’est toujours pas réalisée.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs