Accueil Culture Livres

«La femme au manteau bleu» de Deon Meyer: de Delft à l’Afrique du Sud, sur les traces d’un tableau disparu

Entre histoire du pays et histoire de l’art, Bennie Griessel et son partenaire Vaughn Cupido mènent une enquête dans un domaine dont ils ignorent tout et qui leur réserve surprises et heureux coups du hasard, sur les traces d’un tableau disparu de Carel Fabritius, élève de Rembrandt.

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 4 min

Une femme a été assassinée et son corps nu a été déposé au bord d’une route à l’ouest du Cap. Benny Griessel et Vaughn Cupido, les deux flics de la brigade des Hawks, sont très logiquement chargés de l’enquête. Mais ils se heurtent très vite à plusieurs problèmes : aucune pièce d’identité, aucun vêtement, aucun objet ne peut les aider à identifier cette femme que personne ne semble connaître. Par ailleurs, son corps a été méticuleusement nettoyé à l’eau de javel, comme si on avait voulu effacer la moindre trace détectable par les techniques d’enquête moderne.

Et ce n’est pas le seul problème que Benny Griessel doit affronter. Ex-alcoolique, il vit (les lecteurs assidus de Deon Meyer le savent depuis plusieurs tomes) une histoire d’amour à laquelle il ne s’attendait pas avec une chanteuse ayant eu son heure de gloire avant de sombrer aussi dans l’alcoolisme.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs