Une maison en pierres en vente à 430.000 euros près de Dinant

3

Cette charmante maison en pierre est située dans le hameau de Gendron, qui est apprécié pour son calme, son environnement naturel et sa situation dans une région particulièrement prisée pour le tourisme. La maison invite donc aux vacances, mais elle peut aussi très bien se prêter à une occupation familiale grâce à ses 3 chambres et salles d’eau, ou encore son grand grenier aménageable. Une modernisation sera nécessaire pour révéler tout son potentiel, mais elle n’en manque pas !

1

Situation

Cette maison 3 façades est située dans le hameau de Gendron, qui appartient à la commune de Houyet. L’endroit est rural, calme et entouré de nature. Les environs sont réputés pour le tourisme, les balades ou encore le golf du château d’Ardenne situé à moins de 10 minutes en voiture. Il faut compter le même temps pour rejoindre les premiers petits commerces, notamment à Celles et Houyet (endroits qui comptent aussi des gares). Pour trouver davantage de services et facilités, mieux vaut se tourner vers les villes proches comme Ciney ou Dinant qui sont situées à moins de 20 minutes en voiture. Le parking est aisé grâce au petit parking situé à l’avant de la propriété.

2

Etat général

La maison est une construction traditionnelle en pierre. Elle est techniquement habitable en l’état mais, n’ayant pas subi d’importantes rénovations depuis plusieurs années, elle aura besoin d’une modernisation globale. Les châssis sont par exemple en simple vitrage, l’électricité est à mettre en conformité et la chaudière au mazout est fonctionnelle mais pas récente. Il en va de même pour les salles d’eau et la cuisine équipée. La maison offre cependant un agencement contemporain et pratique ainsi que des éléments de caractère dans un style fermette, comme ses carrelages anciens, ses poutres apparentes dans le séjour, ses cheminées, etc. Elle possède également un vaste espace aménageable au grenier.

3

Disposition

L’entrée s’effectue via un hall classique qui accueille l’escalier et un WC. Il donne accès à la plupart des pièces du rez, dont celle centrale est le séjour, avec cheminée qui donne sur la terrasse et le jardin. Ce living communique avec une pièce pouvant faire office de deuxième salon ou bureau, ainsi qu’avec la cuisine qui est reliée avec une buanderie (et/ou arrière-cuisine). A l’étage, les pièces sont organisées autour d’un palier central. On retrouve une salle de bain, une chambre avec point d’eau et une autre avec sa salle de douche attenante. Ce niveau accueille aussi une vaste suite parentale avec chambre, dressing et salle d’eau complète. Le deuxième étage offre encore du potentiel aménageable avec deux pièces de belle taille. La maison occupe un terrain d’environ 7 ares et comprend aussi une cave ainsi qu’une remise indépendante.

4

Prix

Le prix de cette maison est fixé à 430.000 euros. Le bien est habitable en l’état, mais il faudra idéalement prévoir un budget pour le moderniser globalement.

Adresse : Gendron (Houyet)

Surface habitable : +/- 230 m2

Chambres : 3 (possibilité +)

Salles d’eau : 3

WC : 4

Cave : oui

Jardin : oui, terrain de +/- 7 ares

Etat : à rénover

Garage : non

Agence : Les Viviers Properties

 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Resa a déjà abattu un travail colossal: sur plus de 50.000 foyers privés de gaz à la suite des inondations, il n’en restait plus, il y a une grosse semaine, «que» 8.700 en attente d’un raccordement.

    Inondations: «Tous les sinistrés seront raccordés au gaz cet hiver»

  2. Le projet fixe l’âge de la majorité sexuelle à 16 ans, et toute relation entre un(e) jeune de moins de 16 ans et quelqu’un qui est de plus de deux ans son aîné est considérée comme un viol.

    Droit pénal sexuel: le consentement au coeur de la réforme

  3. Sophie Wilmès est bien à New York, comme en témoigne ce briefing en marge de la réunion de l’Assemblée générale de l’ONU. Mais elle ne représentera pas la Belgique à la conférence contre le racisme mercredi.

    Un boycott très large de la conférence de l’ONU contre le racisme

La chronique
  • Brux-ils Brux-elles: le vaccin, signe d’un grand écart

    Les douze communes les moins bien vaccinées du pays sont… bruxelloises. Chez les 12-17 ans, le taux de vaccination est de 31 % dans la capitale, contre… 83 % en Flandre, 59 % en Wallonie. Pas une statistique pour sauver la Région bruxelloise, pas une tranche d’âge qui se distingue, pas vraiment une commune qui sort du lot (même la meilleure de la classe, Woluwe-Saint-Pierre, dépasse à peine les 65 %). Au total, à peine 54 % de la population totale a déjà reçu une première dose (80 % de Flamand(e)s et 69 % de Wallon(ne)s).

    Des efforts pas toujours payants

    Pire, de semaine en semaine, les chiffres stagnent, forçant les autorités à repousser les objectifs. A la veille des vacances, on visait encore 65 % de vacciné(e)s chez les plus de 18 ans pour la mi-juillet. A la rentrée, on espérait les 65 %, de la population totale cette fois, protégée pour fin octobre. Tenable moyennant un rythme...

    Lire la suite

  • La grande gayole du covid wallon

    A quelques encablures de la phase du « chacun décide pour lui-même », c’est déjà l’opacité qui règne. En Wallonie du moins, car à ce stade, on a l’impression qu’il y a désormais trente-six niveaux de prises de décisions qui se penchent sur la manière de combattre la reprise du covid dans le sud du pays, et plus grand monde qui sache à quel saint se vouer.

    C’est sans doute un brin exagéré mais ce lundi il y avait à tout le moins de l’énervement dans l’air, tant le « qu’est-ce qu’on fait...

    Lire la suite