Accueil Société

Ces jeunes qui en ont dans le ventre (6/6): Marlies Minten, des chiens de refuge en prison pour la réinsertion

Infirmière et criminologue, Marlies est surtout dingue de chiens. Elle combine ses trois passions dans le projet « Belgian Prison Dogs » qui aide les prisonniers à dresser des chiens abandonnés.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 5 min

Sur les portes des cages, une couleur identifie chaque chien sur son aptitude au dressage. Abandonnés, les « meilleurs amis de l’homme » attendent une nouvelle famille d’accueil dans le refuge animalier de Malines. Ceux qui sont catégorisés comme ayant un comportement très problématique ou agressif seront pris en laisse par Marlies avant de pouvoir espérer être adopté. La jeune Flamande de 25 ans a pourtant déjà douze pattes qui l’attendent sagement à la maison. Mais Léa, Moussa et Lévi partagent leur généreuse maîtresse avec les bénéficiaires à queue et à poils de son projet, « Belgian Prison Dogs ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs