Accueil Culture Livres

Premiers romans: la traversée de l’adolescence avec Salomé Kiner et Timothée Stanculescu

Deux jeunes filles dans les premiers romans de Salomé Kiner, « Grande Couronne », et Timothée Stanculescu, « L’éblouissement des jeunes filles ». Lisez les premiers chapitres.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Quel avenir pour les jeunes filles entre leurs aspirations et la réalité, par quelle porte étroite du présent faut-il passer ? Deux autrices publient, en cette rentrée, des premiers romans qui creusent la question et évitent d’y répondre clairement. La boule de cristal reste illisible, tant mieux, rien n’est écrit à l’avance. Dans Grande Couronne, Salomé Kiner ne propose qu’un bilan provisoire : « Les choses avaient donc bien fini par mal tourner, mais moins mal que prévu dans mes pensées paranoïaques. » Et, dans L’éblouissement des petites filles, Timothée Stanculescu autorise à son héroïne une pensée vers le futur : « Comme j’ai hâte, comme j’ai hâte d’arriver à cet âge où l’on n’est plus trop jeune. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs