Accueil

Julie Ruocco: «La passeuse»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Comme souvent, Bérénice a accepté la mission que lui confie son oncle : partir à la frontière entre Syrie et Turquie pour rapatrier en France les objets qu’elle y recevra. Elle s’était rêvée archéologue, elle est devenue passeuse au service de réseaux pas nets. Mais, comme lui a expliqué sa grand-mère, « ce sont sur les petits vols d’aujourd’hui que se bâtissent les grandes collections de demain ! » Au fond, Bérénice avait la vocation : lors du premier chantier de fouilles auquel elle participait en Grèce, elle a glissé dans sa poche – et soustrait à la curiosité des chercheurs – une pierre représentant une Furie mythique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs