Accueil Société

L’éclairage public saboté par des dealers de drogue à Anderlecht

La zone de police Bruxelles-Midi a confirmé et précisé que le phénomène n’est pas neuf. Elle a indiqué que les patrouilles seront plus fréquentes dans les semaines à venir.

Temps de lecture: 2 min

Des dealers de drogue ont saboté l’éclairage public de la place du Conseil à Anderlecht, à plusieurs reprises ces derniers jours, afin de ne pas être repérés pendant leur trafic, selon La Dernière Heure jeudi. La zone de police Bruxelles-Midi a confirmé et précisé que le phénomène n’est pas neuf. Elle a indiqué que les patrouilles seront plus fréquentes dans les semaines à venir.

L’éclairage public de la place du Conseil à Anderlecht, où se trouvent notamment l’administration communale et un commissariat, a été éteint à plusieurs reprises ces dernières semaines, par des dealers de drogue, selon le témoignage de riverains, récolté par la Dernière Heure. L’approvisionnement en électricité aurait été coupé chaque nuit entre le 10 et le 16 août.

« Le phénomène n’est certes pas nouveau. Le principe est connu depuis plusieurs années », a déclaré la porte-parole de la zone de police Bruxelles-Midi, Sarah Frederickx. « Récemment, il semble y avoir une nouvelle vague d’incidents comme celui-ci. C’est un moyen pour les vendeurs de drogue de ne pas être vus la nuit et d’avoir ainsi plus de liberté dans leur trafic. En tout cas, nous travaillerons de manière plus proactive et patrouillerons plus souvent ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Joute Dodo, vendredi 20 août 2021, 12:26

    Il y a un magnifique hotel de ville. On ne peut pas y monter des lampes de chantier? Du style de celles qui éclairaient les travaux du métro?

  • Posté par Druide David, jeudi 19 août 2021, 23:12

    De bons petits musulmans....Quelle richesse bruxelloise!

  • Posté par Delpierre Bernard, jeudi 19 août 2021, 20:45

    Il y a tellement d'argent en jeu qu'ils prennent tous les risques pour garantir l'extension de leur négoce criminel , sous les yeux des notables et de la police si c'est nécessaire car que risquent-ils au regard des sommes fabuleuses qu'ils encaissent impunément, quelques mois en prison où ils pourront continuer de réguler le trafic.

  • Posté par LIENARD NORBERT, jeudi 19 août 2021, 19:10

    Une richesse pour l Europe qu ils disaient, et patience un nouvel arrivage est en route

  • Posté par Degive Albert, jeudi 19 août 2021, 18:31

    Des dealers à Anderlecht ? Mais que fait la police hhh ?

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko