Accueil Belgique Politique

Vers une possible réouverture des discothèques dès le 1er octobre?

Le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke a confirmé à Het Laatste Nieuws que le Comité de concertation de ce vendredi allait discuter de la manière dont les discothèques allaient rouvrir sans pass sanitaire en octobre.

Temps de lecture: 2 min

Mariages, horeca, boîtes de nuit… Plusieurs secteurs seront suspendus aux lèvres du Comité de concertation qui doit se réunir vendredi à 14h00 au Palais d’Egmont à Bruxelles, afin d’examiner la situation sanitaire et voir quelles mesures sont encore nécessaires pour les prochains mois.

Avant l’été, un plan avait été détaillé, comprenant plusieurs assouplissements devant entrer en vigueur à différentes dates. La dernière phase avait été fixée au 1er septembre. Ils avaient posé comme condition la vaccination de 70 % au moins de la population adulte, un objectif largement dépassé depuis. Selon les dernières données de Sciensano, 81,9 % des personnes âgées de 18 ans et plus bénéficient d’une couverture vaccinale complète et même 67,3 % de la population totale, mineurs d’âge inclus.

Toutefois, les indicateurs épidémiologiques remontent quelque peu depuis plusieurs semaines mais semblent rester sous contrôle.

D’après les informations recueillies par Het Laatste Nieuws, le secteur de la nuit pourrait reprendre dès le 1er octobre prochain. Le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke a confirmé au quotidien flamand que le Comité de concertation de ce vendredi allait discuter de la manière dont les discothèques allaient rouvrir sans pass sanitaire en octobre.

Par ailleurs, selon l’Echo, le ministre fédéral des Indépendants et PME, David Clarinval, va tout de même demander la levée de toutes les restrictions pour l’horeca, les mariages, les boîtes de nuit et l’événementiel. La date du 1er octobre serait envisagée pour la réouverture du monde de la nuit.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Druide David, jeudi 19 août 2021, 18:41

    Si j'étais à la place des patrons de discothèque, je n'investirai pas trop d'argent pour l'ouverture du 1er octobre, car vu les chiffres, cela ne se fera pas!

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une