Accueil Sports Football Football belge Standard

Standard: Arnaud Bodart ne fait jamais les choses à moitié

Arnaud Bodart a fait de l’arrêt des penalties l’une de ses spécialités, comme Jean-François Gillet, devenu son entraîneur en début de saison, en son temps. Mais son art ne s’arrête pas à cela.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

L’élève fait, jusqu’ici, mieux que le maître. Devenu entraîneur des gardiens à l’issue d’une magnifique carrière marquée du sceau de la longévité, Jean-François Gillet avait fait de l’arrêt de penalties l’une de ses spécialités, se permettant le luxe, lors de son parcours italien, de remporter ses face-à-face avec Francesco Totti, Andrea Pirlo, Marek Hamsik ou encore Aleksandar Kolarov mais aussi, un soir d’octobre 2015, de détourner les tentatives de Praet, Okaka et Tielemans lors du même match, face à Anderlecht, alors qu’il défendrait le but de Malines.

« J’avais un truc, mais je le garde pour moi », avance, hilare, celui qui, durant sa carrière active, a arrêté 35 penalties sur 108 tirés, soit un ratio de 32,4 %. De quoi en faire profiter Arnaud Bodart, son ancien équipier devenu son élève, qui affiche un bulletin plus positif encore de 35,7 % (5 penalties arrêtés sur 14) depuis le début de sa jeune carrière.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Standard

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs