Accueil Économie Mobilité

A la redécouverte de la Belgique avec Sophie Dutordoir: «Quand je reviens dans mon patelin, c’est un peu comme Gigi l’Amoroso»

Retour aux sources : la CEO de la SNCB nous a emmené dans son village natal, à deux pas de Gand. L’occasion de faire défiler ses souvenirs d’enfance, et de retrouver des amis qu’elle n’avait plus croisés depuis un bail.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 13 min

Quoi de mieux qu’une gare comme lieu de rendez-vous avec la patronne de la SNCB. Gand Saint-Pierre, en l’occurrence. Mais on n’est pas là pour une visite du chantier en cours. Ni pour une balade en ville. Dans ce dernier volet des rencontres d’été, Sophie Dutordoir a choisi de nous emmener sur ses terres natales : Sint-Denijs-Westrem et Afsnee, deux (très) petites communes voisines, qui ont fusionné en 1977 avec la ville de Gand.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Pelgrims Alain, samedi 21 août 2021, 11:34

    il faudrait plus de dirigeants de cette valeur à la tête des entreprises publiques ! chapeau Madame

  • Posté par Pelgrims Alain, samedi 21 août 2021, 11:33

    il faudrait plus de dirigeant de cette valeur à la tête des entreprises publiques ! chapeau Madame

  • Posté par Bassem Philippe, vendredi 20 août 2021, 22:36

    grande Dame

  • Posté par Dechamps Fr, vendredi 20 août 2021, 18:40

    tres sympa, la dame. Et j'aime sa phylosophie

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs