Accueil Belgique Politique

Horeca, vaccination obligatoire, boîtes de nuit… voici les décisions du Codeco

Presque rien ne bouge à Bruxelles, mais en Wallonie et en Flandre, de nombreuses libertés vont être retrouvées dès le 1er septembre.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Un nouveau Codeco a eu lieu, voici les mesures qui ont été confirmées lors de la conférence de presse. Il faut d’abord bien préciser que la plupart de ces mesures ne s’appliquent pas à Bruxelles où l’on garde (pour l’essentiel) la situation actuelle vu les chiffres inquiétants de l’épidémie dans la capitale.

À partir du 1er septembre, en Wallonie et Flandre, il n’y aura plus de restrictions dans l’horeca (heures de fermeture, nombre de personnes par table, interdiction du service au bar) à l’exception du port du masque pour le personnel et lors des déplacements à l’intérieur. Le masque reste aussi obligatoire dans les magasins et les centres commerciaux, les salles de conférences, les auditoires et les lieux de culte. Même topo pour les bibliothèques, les marchés, certaines rues commerçantes, les brocantes ou les foires en fonction des décisions des autorités compétentes. Pas question non plus d’enlever le masque dans les transports en commun et les gares.

À partir du 1er septembre, l’utilisation du masque n’est par contre plus obligatoire dans les locaux accessibles au public d’entreprises, d’administrations publiques ou d’associations et du secteur culturel, festif, sportif, récréatif et événementiel pour des événements et fêtes privés accueillant moins de 200 spectateurs à l’intérieur et moins de 400 spectateurs à l’extérieur, à moins que les autorités locales n’en décident autrement.

Il sera autorisé de danser dans toutes les fêtes organisées par un particulier comme les mariages. Cela ne s’applique pas aux thés dansants, discothèques et night-clubs.

Les night shops peuvent retrouver leurs horaires habituels.

Invitez autant que vous voulez

La règle des huit personnes maximum que l’on peut recevoir chez soi disparaît. Il n’y a plus de limite.

Il n’y aura plus de restrictions pour tous les événements en intérieur de moins de 200 personnes et de moins de 400 personnes en extérieur. Pour les événements réunissant plus de monde que ces limites, il faudra respecter les règles actuelles de distanciation ou demander un covid safe ticket. Ce seuil passe à 500 personnes en intérieur et 750 en extérieur au 1er octobre.

À partir du 1er octobre, les boîtes de nuit peuvent rouvrir selon des protocoles qui seront définis pour le 10 septembre. Il sera aussi de nouveau possible de danser dans les bars.

La vaccination obligatoire pour les prestataires de soins se précise

Enfin, le Comité de concertation a validé le principe d’imposer la vaccination complète à l’ensemble des prestataires de soins, y compris les indépendants, tant dans le secteur ambulatoire que dans les établissements de soin. Les ministres de la Santé publique et de l’Emploi sont invités à consulter les organisations représentatives des employeurs et des travailleurs dans les secteurs public et privé des soins de santé sur l’opérationnalisation de cette obligation vaccinale et sur les conséquences d’un éventuel refus de s’y conformer et à prendre ensuite les initiatives législatives nécessaires. Un rapport est attendu mi-septembre.

Le seuil minimum de 70 % de vaccination complète de la population devrait être atteint dans toutes les communes du pays, comme étape intermédiaire vers une vaccination complète de toute la population du pays.

Le ministre des Classes moyennes, David Clarinval (MR), « se réjouit des assouplissements importants dans les différents secteurs, en Flandre et en Wallonie immédiatement, à Bruxelles, j’espère rapidement. Les dernières contraintes disparaissent, à l’exception du masque. Je suis content que les derniers secteurs contraints soient libérés, sauf à Bruxelles, mais si la vaccination augmente là aussi, on pourra les libérer. Et je me réjouis aussi que l’on ait pu obtenir la réouverture du secteur des boîtes de nuit à partir du 1er octobre, avec des adaptations en termes de ventilation ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

25 Commentaires

  • Posté par merdelesoir Jean, lundi 23 août 2021, 14:11

    Une vrai tête de con ! Ca fait longtemps qu'on fait ce que l'on veut !!!

  • Posté par Stephane M, vendredi 20 août 2021, 19:52

    Ce qui n'est mas clair est le mort du masque pour les employés en entreprise ou pas

  • Posté par massacry olivier, dimanche 22 août 2021, 16:54

    @ Mr Smyers , vous ne croyez pas si bien dire, < La mort est le masque du roi. La royauté sacrée chez les Moundang du Tchad>, editions Payot, 1982.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, samedi 21 août 2021, 16:53

    Le masque est mort, vive le masque!

  • Posté par Ask Just, vendredi 20 août 2021, 19:34

    La seule mesure vraiment efficace aurait été l’obligation vaccinale de toute la population adulte, en commençant par les plus de 45 ans. À elle seule, cette mesure réglerait le seul véritable problème Covid en Belgique qui rappelons-le, est d’éviter une saturation des hôpitaux ! Au lieu de cela, on nous promet de vacciner les enfants et des bébés maintenant ! Et on ne sait plus quelle carotte et le bâton utiliser. Quelle gestion a la petite semaine!

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs