Accueil Société

Comité de concertation: des assouplissements à géométrie variable

Bons élèves dans la course à la vaccination, Flamands et Wallons se rapprochent toujours plus de la libération. À la traîne, les Bruxellois attendront.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

A quelques jours de la rentrée des classes, le Comité de concertation qui réunit le fédéral et les entités fédérées, a décidé de récompenser les bons élèves de la vaccination en Belgique. Les Flamands (champions toutes catégories) et les Wallons pourront donc profiter de nouvelles libertés à partir du 1er septembre. Il n’y a pas vraiment de surprise puisqu’il s’agit de l’activation de la phase 4 du « Plan été » déjà présenté il y a plusieurs mois. Concrètement, cela veut dire que l’on pourra à nouveau danser dans les mariages, inviter autant de gens qu’on le souhaite chez soi ou traîner dans les bars jusqu’aux petites heures de la nuit. Il faudra toutefois attendre le 1er octobre pour y danser, tout comme dans les boîtes de nuit qui ont désormais enfin une date à laquelle s’accrocher. La question de la fin de l’obligation du port du masque a également été reportée à la fin de l’été.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

22 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, lundi 23 août 2021, 13:01

    Sage décision du gouvernement . En effet, Pourquoi pénaliser toute la Belgique ... pour quelques covidiots Bruxellois ?

  • Posté par Debersaques Bart, samedi 21 août 2021, 12:28

    Si jamais on peut prouver que cette discrimination des bruxellois est hors proportion, non-significatif sur l’échelle médicale ou non-limité en temps ces représentants on fait un infraction aux droits humains ratifié dans la constitution. Malheureusement car une procédure en justice prend facilement 2 ans et coûte une fortune: quitte le démocratie. Merci a vous d'aider a voter ses autocrates en retraite.

  • Posté par Joinneau Freddy, samedi 21 août 2021, 12:19

    l'obligation rien qu'en Belgique est déjà problématique vis à vis des autres pays européens et surtout, il n'y a sans doute pas assez de vaccins

  • Posté par Ask Just, samedi 21 août 2021, 12:22

    Merci pour votre réponse, mais je ne comprends pas en quoi cela relèverait du niveau européen ? Par exemple, les consignes pour vacciner les mineurs diffèrent fortement entre pays. La Belgique fait partie dues quelques zélotes poussant la vaccination le plus loin, à l’inverse d’autres pays sans doute plus lucides comme le Royaume-Uni qui se limite à partir de 16 ans . Chacun peut donc faire un peu ce qu’il veut visiblement. Par ailleurs, si on a des vaccins pour vacciner les mineurs, on a largement de quoi vacciner les adultes non vaccinés résiduels

  • Posté par Leblanc Vincent, samedi 21 août 2021, 10:40

    Vaccination obligatoire pour tous les citoyens ! Et limitation de l’intervention des assurances mutuelles pour les soins liés au Covid, pour ceux qui ont refusé le vaccin.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs