Accueil Sports Football Football belge Standard

Selim Amallah bientôt sur le départ? «Question suivante…»

Sclessin a ronronné de plaisir vendredi soir face à Ostende. Grâce au premier but de la saison de Selim Amallah, un garçon au cœur de nombreuses discussions en bord de Meuse…

Temps de lecture: 3 min

Le Standard a donc renversé les Côtiers (1-0), dans la douleur et la polémique, mais de manière totalement méritée. Parce que l’envie s’est avérée constante, dans tous les secteurs de jeu, et parce que Sclessin a offert un soutien indéfectible à ses protégés.

Une enceinte qui a retrouvé son statut de Chaudron, bouillant sur toutes les actions, et impitoyable pour les adversaires.

Un stade qui s’est levé comme un seul homme quand Selim Amallah a planté l’unique but des débats. Une action décisive, en totale contradiction avec le récital offert par le médian. Malheureux dans ses choix, nerveux dans les duels et vite agacé, il a tout raté jusqu’à la 78e. L’instant « T » où il prolonge le ballon dans les cages défendues par Guillaume Hubert.

La joie du groupe est belle, celle du buteur est plus contenue. Parce qu’il ne tourne pas à plein régime, pas encore du moins… « Je ne suis pas au top », confie Selim Amallah. « Pour cela, je dois jouer des matches et engranger du temps de jeu. »

« Question suivante… »

Tout en prenant du plaisir sur le terrain. Une notion essentielle dans le jeu du Marocain. Lui qui use et abuse de sa technique au-dessus de la moyenne. Dans le but de forcer le départ qui plane au-dessus de sa tête depuis l’ouverture du mercato ? « Question suivante », se contente de préciser l’homme le plus décisif du dernier exercice avec 15 buts et 4 assists, toutes compétitions confondues. « Je suis de toute façon sous contrat. Vous en demandez de trop en fait… »

Le silence qui s’en est suivi se voulait éloquent. Car le principal intéressé ne sait pas de quoi son avenir sera fait. Et parce que le Standard ne sait pas non plus ce qu’il doit faire de l’un des joueurs les plus « bankable » du noyau. Le céder maintenant ou lui donner les clefs du jeu, tout en espérant le voir prendre de la valeur ? Quand Selim est en forme, il est capable de taquiner n’importe quelle défense, un peu comme l’ensemble de ses couleurs. Mais au même titre que ses équipiers, il doit trouver son rythme. « Nous sommes sur la bonne voie mais nous devons apprendre à faire preuve de davantage de régularité. » Tout est dit.

Quand les Rouches tirent sur la même corde, comme ce fut le cas ce vendredi face à Ostende, ils sont redoutables. La mentalité tant recherchée par le staff ouvre la porte à de belles perspectives mais attention à la chute, comme face à l’Antwerp. Durant la seconde période, le doute a habité Selim et ses équipiers. Une peur de mal faire, un refus de se libérer. De la simplicité dans le jeu, mais surtout de la clarté dans sa situation, voilà ce dont l’ancien sociétaire de Mouscron a besoin.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Standard

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb