Accueil Société

Jozef Chovanec est sans doute mort à cause d’une injection

Les images de vidéosurveillance montrant ce Slovaque de 38 ans en train de se taper la tête au mur de sa cellule dans l’aéroport de Gosselies avaient fait le tour du monde. Il avait ensuite été transféré à l’hôpital et y était décédé. Selon le rapport d’autopsie, sa mort est probablement due à l’injection d’un neuroleptique.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le 27 février 2018, Jozef Chovanec décède à l’hôpital Marie Curie de Charleroi. Il avait été interpellé quatre jours plus tôt, à l’aéroport de Charleroi, dans un avion qui devait le ramener dans son pays. Dans un état confus, il avait été débarqué et emmené en cellule, sur le site de l’aéroport de Gosselies. Il était mort d’une crise cardiaque quatre jours plus tard.

Les images de vidéosurveillance rendues publiques par Henrieta Chovancova, la veuve, l’année dernière, dans le but de faire avancer l’enquête, n’ont pas encore permis de clôturer cette instruction dont la reconstitution a déjà été reportée à deux reprises à cause du covid.

Il semble cependant qu’on se dirige vers une reconstitution, à l’aéroport de Charleroi, les 27 et 28 septembre prochains avec 120 figurants.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par Staquet Jean-Marie, lundi 23 août 2021, 19:23

    Toutes les explications sont recevables… à condition de les fournir. L’ennui dans cette affaire est qu’outre les images qui ont fait le tour du monde, il y a la désagréable impression qu’il a fallu une convocation de l’ambassadeur par la Slovaquie puis un scandale médiatique pour que l’on arrive, très lentement, à obtenir des explications… mais soit. Ce n’était pas un Européen de nationalité « premium ». Contrairement à ce qu’affirment les légendes, dans la réalité nous ne naissons pas tous égaux, même au paradis des « valeurs ». Voilà une vilaine vérité que personne ne voudra énoncer et encore moins admettre.

  • Posté par Deroubaix Jean-Claude, lundi 23 août 2021, 14:11

    On a trouvé le lampiste : un membre de l'équipe médicale ! Génial.

  • Posté par Baillieux Claude, lundi 23 août 2021, 13:30

    Justice? theatre comique avec 120 figurants?

  • Posté par M. G., lundi 23 août 2021, 13:11

    Si Abdel avait été la victime, je me demande si on en aurait fait tout un foin pareil ..... Par contre, j'espère que l'autre nazillon de service ce jour-là a été virée sans droit à la moindre indemnité ....

  • Posté par Druide David, lundi 23 août 2021, 12:10

    Est on déjà entrain d'absoudre la chienne au salut nazi?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs