Accueil La Une Belgique

Vaccination: Bruxelles pénalisée par sa précarité

La Région bruxelloise est à la traîne en matière de vaccination. Une situation qui s’explique, en partie, par le niveau socio-économique de sa population.

Temps de lecture: 2 min

Les chiffres le montrent sans ambiguïté : le taux de vaccination et le niveau socio-économique sont étroitement liés.

Si les Bruxellois les plus vulnérables ont plutôt bien suivi la première phase de la campagne de vaccination, on ne peut en dire autant des plus jeunes. Un tiers des 18-24 ans sont totalement vaccinés dans la capitale (alors que la moyenne nationale est de 67 %), moins de 10 % des adolescents bruxellois (12-17 ans) ont reçu leur double injection, contre 30 % pour la moyenne belge. Le décrochage est manifeste.

Pour tenter de comprendre ce « blocage » dans la capitale, ainsi que les variations intra-bruxelloises, Le Soir a croisé les chiffres de vaccination avec une série d’indicateurs socio-économiques.

Revenu par habitant plus faible, taux de chômage plus élevé…  il apparaît assez nettement que les taux de vaccination, assez bas à Bruxelles, sont corrélés à ces indicateurs de précarité. Des liens qui ne se vérifient d’ailleurs pas qu’à Bruxelles : Dison et Farciennes, deux communes avec un revenu moyen par habitant le plus bas côté wallon, sont deux des trois communes au plus faible taux de vaccination.

Selon les experts, Bruxelles aurait dû prendre cela en compte pour élaborer sa stratégie.

« L’accès inégal à l’information est évident », estime Camille Fortunier, chercheuse au Germe (ULB). « Et ça, c’est la responsabilité du politique. Il faut intégrer a priori, dans la stratégie vaccinale, les publics précarisés, mettre en œuvre des actions sur la base de toutes les catégories de population. Clairement, à Bruxelles, la gestion politique a fait défaut dans sa capacité à anticiper ça. »

À lire aussi Notre dossier sur la vaccination à Bruxelles: la précarité, obstacle majeur à la vaccination

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Mauer Marc, mardi 24 août 2021, 3:28

    Si l’on intégrait dans l’équation la forte représentation de populations issues de l’immigration qui s’informe ailleurs que sur les médias locaux ? La précarité n’explique pas à elle seule, mais évidemment le sujet est sensible …

  • Posté par Mauer Marc, mardi 24 août 2021, 3:28

    Si l’on intégrait dans l’équation la forte représentation de populations issues de l’immigration qui s’informe ailleurs que sur les médias locaux ? La précarité n’explique pas à elle seule, mais évidemment le sujet est sensible …

Plus de commentaires

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une