Accueil Culture Scènes

Royal Festival de Spa: dans la vie tout est possible… comme dans les histoires

Beau succès pour le Royal Festival de Spa, qui s’est terminé ce week-end et a connu, avec « 84 minutes d’amour avant l’apocalypse », une dernière création magistrale.

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 4 min

Qu’est-ce qui fait une bonne histoire d’amour ? Et comment écrire sur un tel sujet alors qu’on n’a soi-même jamais connu de véritables aventures amoureuses ? Plus largement, comment écrire une bonne histoire tout court ? Autour de ces deux questions, Anne-Pascale Clairembourg, Emmanuel Dekoninck et Julie Roisin, rassemblés sous l’étiquette des Gens de bonne compagnie, tissent un spectacle qui joue avec les clichés pour mieux les déjouer, interroge la science et les sentiments, explore les mystères de l’écriture et finit par nous démontrer qu’une histoire d’amour n’est pas toujours synonyme de baiser langoureux au clair de lune.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs