Accueil Belgique Politique

Affaire Jürgen Conings: son podomètre révèle un suicide «plus que probable» dans les premiers jours

De nouveaux éléments ont été découverts notamment grâce à son téléphone portable.

Temps de lecture: 2 min

Les données récupérées du podomètre de l’ex-militaire en fuite indiquent qu’il se serait suicidé rapidement après sa disparition, explique le procureur fédéral Frédéric Van Leeuw sur Radio 1 mardi matin.

Le dimanche 20 juin, le corps du fugitif Jürgen Conings avait été retrouvé dans le parc national de la Haute Campine, près de Genk, après une chasse à l’homme de 35 jours. L’ex-militaire avait disparu le 17 mai. Des passants avaient remarqué de fortes odeurs en se promenant non loin de l’endroit où le corps de Jürgen Conings a finalement été retrouvé en état de décomposition avancée.

Les enquêteurs en charge de l’affaire n’ont toujours pas pu établir le jour exact de sa mort. L’analyse de la présence de mouches et d’asticots sur le corps de Jürgen Conings n’a pas non plus été concluante. « Nous ne connaissons pas encore le moment exact du décès car il y a eu d’énormes variations climatiques en mai, allant de 9 degrés à 30 degrés, plus tard », a indiqué le procureur fédéral.

Bien que les enquêteurs aient toujours estimé le jour du décès à une à quatre semaines après sa disparition, de nouveaux éléments ont été découverts, notamment grâce à son téléphone portable. « Nous savons que son téléphone portable a enregistré environ 800 pas le 18 mai, après quoi il s’est arrêté. Il est donc plus que probable qu’il se soit suicidé dans les premiers jours après sa disparition », a expliqué Frédéric Van Leeuw.

Pour l’instant, l’enquête est toujours en cours, notamment pour établir si, oui ou non, il y a des liens avec l’armée. « Si aucune complicité n’est trouvée, comme c’est le cas pour l’instant, l’enquête sera clôturée », a-t-il conclu.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par ouertani slimane, mardi 24 août 2021, 13:25

    « Nous savons que son téléphone portable a enregistré environ 800 pas le 18 mai, après quoi il s’est arrêté. GSM arrêté ou éteint donc pas repérable. le dude qui s'y croit dans le film qu'il atterrisse. fumer le silicone des fenêtres ça brouille!!!

  • Posté par HERMAN Romuald, mardi 24 août 2021, 12:20

    Comme M. LEBOWSKI Jeffrey, je suis sur le cul aussi ! Même en mode avion, on peut retracer un portable. Et comment expliquer que des centaines de policiers et militaires n’ont pas été capables de trouver son cadavre ? Je crois fermement qu’on se fout de nous. Le monde politique a pris peur devant ce soi-disant terroriste de la méchante extrême droite alors qu’effectivement, il semble plutôt s’agir d’un soldat dépressif qui n’a pas reçu l’assistance nécessaire à ses retours de mission. Je crois qu’il a été assassiné pour raison d’état et que son téléphone a été trafiqué ! Il leur a en effet fallu plus de 2 mois pour analyser son portable ! Mais arrêtez ! Qui pourrait croire cela !! Oui, on se fout vraiment de nous… Et pendant ce temps, on accueille à bras ouvert les pauvres petits Afghans, dont les femmes arrivent voilées à Melsbroek.

  • Posté par Jean Luc, mardi 24 août 2021, 13:17

    Vous avez bien pris votre petite pilule ?

  • Posté par LEBOWSKI Jeffrey, mardi 24 août 2021, 11:05

    L'ennemi public n°1 avait donc son téléphone portable allumé sur lui ??? Quatre semaines pour le retrouver. Je suis sur le cul. De deux choses l'une, ou ce sont des branquignoles ou alors on se fout vraiment de nous. Allez savoir...

  • Posté par BANCEL Alexandre, mardi 24 août 2021, 11:17

    Si son téléphone est sur le mode avion.....

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une