Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

La Fédération francophone de natation fait son mea culpa sur la non-sélection de Valentine Dumont aux JO

La FFBN a publié un communiqué ce mardi indiquant avoir « manqué à ses responsabilités » concernant la nageuse qui n’a pas pu participer aux Jeux de Tokyo, malgré une invitation de la fédération internationale.

Temps de lecture: 2 min

La Fédération francophone de natation (FFBN) a publié mardi un communiqué dans lequel elle fait son mea culpa dans la non-sélection de la nageuse Valentine Dumont pour les Jeux Olympiques de Tokyo qui se sont déroulés du 23 juillet au 8 août.

La Namuroise avait manqué de peu les critères internationaux de la Fédération internationale (FINA,). Elle avait ensuite reçu une invitation de la FINA à se rendre malgré tout aux Jeux. Toutefois, les critères de la Fédération belge de natation (KBZB) étaient plus stricts, ce qui a constitué une pierre d’achoppement pour le comité de sélection. Le Comité Olympique et Interfédéral Belge (COIB) ne l’a alors pas sélectionnée pour Tokyo, une décision contestée en vain par la FFBN début juillet.

« Nous reconnaissons notre responsabilité dans la non-sélection de Valentine et nous nous en excusons. Lors d’une réunion en cellule sportive, nous avions en effet décidé d’accepter les critères FINA pour la sélection olympique, mais nous avons commis une erreur en ne transmettant pas ces critères au COIB. Sans cette erreur, Valentine aurait participé aux jeux olympiques. Nous sommes également désolés de notre manque d’empathie et de communication envers Valentine, son coach et sa famille ces dernières semaines. Nous avons manqué à nos responsabilités et nous en sommes désolés. Nous sommes conscients de nos manquements et allons tout faire pour aider Valentine à atteindre ses prochains objectifs et lui assurer un cadre de travail optimal ».

Louis Croenen et Fanny Lecluyse étaient les seuls deux nageurs belges présents à Tokyo. Ronald Gaastra, qui a entraîné dans sa carrière Frederik Deburghgraeve, champion olympique à Atlanta en 1996, et Pieter Timmers, médaille d’argent à Rio en 2016, a mis fin à sa carrière d’entraîneur parce qu’il n’était plus d’accord avec la politique de la Fédération flamande de natation. Dirk Boets est son successeur à la tête de la fédération flamande (VZF). Ronald Claes, en charge des élites francophones, sera le nouvel entraîneur national à partir du 1er septembre.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Vleeshouwer Stephane, mardi 24 août 2021, 14:49

    Hallucinant, quand l'incompétence le dispute à l'indécence... Courage à Valentine pour les JO de Paris.

Aussi en Jeux olympiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb