Accueil Opinions

Jan Segers: «On a tout vécu, tout donné sans s’en rendre compte»

Editorialiste du « Laatste Nieuws », Jan Segers faisait et défaisait les carrières politiques au nord du pays. Mais il y a un an, il est frappé par un infarctus cérébral. Depuis, il a changé de vie et de priorités. « J’ai beaucoup perdu, mais je me demande si je n’ai pas gagné beaucoup plus encore. »

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 10 min

Avec Jan Segers, l’éditorialiste du Laatste Nieuws, nous faisons le même « job » depuis dix ans. Nous avons toujours beaucoup échangé sur notre métier, nos journaux, la Belgique, les Flamands et les francophones, et nos vies. Mais, il y a un an, il m’a envoyé un SMS dans lequel il m’écrivait : « Je suis out pour un temps indéfini, j’ai fait un AVC, je ne sais plus lire, me concentrer. Je ne sais pas de quoi sera faite la suite. » Sa signature a soudain disparu des colonnes de son journal pour n’y réapparaître que tout récemment.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs