Accueil Société

Afghanistan: la Belgique n’a pas encore décidé quand elle arrêterait son opération

Plusieurs pays occidentaux ont invité les Etats-Unis à prolonger leur présence à l’aéroport de Kaboul au-delà du 31 août pour poursuivre les opérations d’évacuation.

Temps de lecture: 2 min

La Belgique n’a pas encore établi de date de fin de son opération « Red Kite » d’évacuation d’Afghanistan. La situation est évaluée « heure par heure », a indiqué mardi le Premier ministre, Alexander De Croo.

Plusieurs pays occidentaux, dont la Belgique, ont invité les Etats-Unis à prolonger leur présence à l’aéroport de Kaboul au-delà du 31 août pour poursuivre les opérations d’évacuation. La France a fait savoir qu’elle mettrait fin à son opération dès jeudi si les Américains se retiraient comme prévu à cette date. Un sommet du G7 consacré à la situation en Afghanistan se tient à la demande de la Grande-Bretagne mais le ministre britannique de la Défense, Ben Wallace, a déjà indiqué qu’une prolongation au-delà de cette date était peu probable.

« Nous analysons la situation. Cela dépendra du nombre de personnes qui ont encore le droit d’être rapatriées et du délai durant lequel la sécurité peut encore être garantie », a expliqué M. De Croo, interrogé mardi par l’agence Belga.

Les rapatriements continuent à se dérouler dans des conditions difficiles et périlleuses. « Mais, malgré les circonstances chaotiques, je veux remercier nos gens sur place pour leur travail incroyable. Ils travaillent jour et nuit », a souligné M. De Croo, avant de préciser que les renforts envoyés l’ont été « par précaution ». La Belgique, comme les autres pays, concentre son action sur l’aéroport et ne procède pas à des exfiltrations en dehors de cette zone. « Nous utilisons beaucoup de méthodes pour aider les gens à atteindre le mieux possible l’aéroport », a-t-il ajouté.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par VERDOODT-COLART Jean-Marie, mardi 24 août 2021, 18:34

    On peut se demander pourquoi les pays occidentaux ont tant tardés pour organiser les rapatriements avant que Kaboul ne tombe aux mains des Talibans dont l'avance était prévisible.

  • Posté par lambert viviane, mardi 24 août 2021, 18:00

    BASTA ! Le gouvernement fédéral ne sait où placer les Afghans qu'il a fait rapatrier. Des milliers de wallons sont sinistrés, des centaines d'enfants rentrent à l'école dans 8 jours, après 18 mois de chaos liés à la pandémie, la population belge veut pouvoir panser ses propres plaies. Que ce cirque cesse le 31 août au plus tard.

  • Posté par dams jean-marie, mardi 24 août 2021, 15:15

    Et on débarque les réfugiés afghans à Spa ( inondations!!!!!) puis à Tournai, Rendeux, Bierset et Fraipont lu dans les médias !!! On ne demande même pas l'avis des habitants !!!! Scandaleux ! Des milliers de gens "belges" ont tout perdu et on vient encore y mettre une couche !!

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko