Accueil Monde Afrique

Le Rwanda sur tous les fronts: une puissance diplomatique obtenue au bout du fusil

Au Mozambique, le Rwanda ne craint pas d’affronter les djihadistes. Et en Centrafrique, il se veut pourvoyeur de sécurité.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Loin des projecteurs tournés vers l’Afghanistan, de nouveaux fronts se sont ouverts en Afrique. Des groupes armés, se réclamant de l’idéologie islamiste, font face à des régimes minés par la corruption et à des forces de défense inefficaces, qui finissent par lasser leurs alliés occidentaux sollicités par d’autres urgences. Sur deux de ces « scènes secondaires », la Centrafrique et le Mozambique, le Rwanda, petit pays de dix millions d’habitants, a choisi de donner la preuve de son savoir-faire et de se présenter comme un « pourvoyeur de sécurité », effaçant ainsi les critiques qui avaient accompagné ses interventions répétées au Congo.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs