Accueil Économie Entreprises

La reprise en main du secteur numérique par la Chine s’intensifie

La Chine multiplie les sanctions contre ses champions de l’internet et durcit la réglementation.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

La mise au pas des géants du numérique et de ses patrons milliardaires continue de plus belle en Chine. Plus une semaine ne se passe sans que le pouvoir communiste chinois ne durcisse la réglementation et ne sanctionne des acteurs existants. Mardi dernier, les autorités ont publié un projet de réglementation visant à bannir certaines pratiques anticoncurrentielles comme le blocage d’hyperliens menant chez des rivaux, l’utilisation de faux commentaires d’utilisateurs…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par G Jean Luc, mercredi 25 août 2021, 12:33

    Je trouve que les chinois ont raison de tenir les grandes firmes par le collet. Quand on voit de notre coté à quel point les gafas entrent dans les vies privées, qu'ils investissent plus que les états et commencent à décider ce que les états peuvent faire et ne pas faire. Mais nos décideurs ont sans doute du bénéfice personnel à faire car ils ne réagissent pas. Si, ils font du vent dans la presse et sur les réseaux asociaux mais rien de concret, bien au contraire, ils enfreignent eux même les petites lois qu'ils imposent aux autres.

  • Posté par RENARD Michaël, mercredi 25 août 2021, 7:51

    Je n'ai toujours pas compris pourquoi on garde le nom de Parti Communiste pour parler du gouvernement chinois. La Chine n'a plus rien à voir avec le communisme tout comme, à notre échelle Belge, le CdH n'a rien d'humaniste ou le CD&V n'a plus rien de Chrétien.

  • Posté par Jean Luc, jeudi 26 août 2021, 13:44

    Le capitalisme permet le développement économique et l'enrichissement. Le capitalisme d'Etat destine une partie très substantielle de cet enrichissement au peuple entier. Le communisme vise au bien être du peuple. Le communisme intelligent pratique donc le capitalisme d'Etat. C'est l'exact contraire de ce qui s'est passé à la chute de l'URSS, où les bien placés ont tout simplement volé toutes les industries. Ce capitalisme d'état va mener la Chine à la tête du monde, et vite...

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs