Accueil Culture Musiques

Helmut Walcha et Bach: la référence absolue

Complete recordings

Fiche - Temps de lecture: 1 min

Dans l’immédiat après-guerre, Helmut Walcha fut pour l’orgue de J.-S. Bach ce que fut Wilhelm Kempff pour le piano de Beethoven : la référence absolue qui écoula ses enregistrements mono et puis stéréo au fil des années. Peu partisan des nouveautés baroques, cet organiste devenu aveugle à l’âge de 10 ans construisit un Bach fort et altier, d’une clarté extrême et d’une netteté d’allure qui éclaire la polyphonie de l’intérieur et lui offre les voies de l’évidence. Ce musicien rigoureux attacha par contre dès le début une importance scrupuleuse dans le choix de ses instruments. A l’orgue bien sûr, avec les instruments d’Alkmaar, Cappell ou Strasbourg, mais au clavecin aussi avec les Hemsch et Rückers de son intégrale du Clavier bien tempéré. Et quel naturel pour dialoguer avec le violon de Szering dans les sonates ! Bien avant Foccroulle, il complète son odyssée par trois superbes CD consacrés aux précurseurs de Bach en Allemagne du Nord.

Archiv Production, un coffret de 32 CD

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs