Accueil

Julien Nicaise, du cabinet Arena à la tête de WBE

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

A l’âge de 41 ans, Julien Nicaise a déjà un sacré parcours derrière lui. Sociologue de formation, il est à la tête d’une des plus grosses entreprises du pays : le pouvoir organisateur Wallonie-Bruxelles Enseignement (le réseau officiel) qui emploie à lui seul 30.000 personnes pour 25.000 équivalents temps plein. Son parcours dans le petit monde de l’enseignement débute dès 2001 à la sortie de ses études. Il travaille alors comme chercheur à l’ULiège avec comme sujet de prédilection : les sciences de l’éducation. Ça ne s’invente pas.

Ses publications vont rapidement atterrir dans les mains du politique. En 2004, le Liégeois est engagé au cabinet de la ministre-présidente de la Communauté française Marie Arena (PS), aussi en charge de l’Enseignement obligatoire. De là, il gravit les échelons jusqu’à devenir le chef de cabinet adjoint du vice-président de la Communauté française, Jean-Claude Marcourt.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs