Accueil Monde Europe

Norvège: le glacier qui murmure à l’oreille des hommes

Nous aurions pu titrer : le réchauffement climatique en un glacier. Car le majestueux Hardangerjøkulen se laisse encore gravir aujourd’hui. Mais il se meurt. En 2100, prédisent les experts, il aura totalement disparu. Comme une mise en garde silencieuse aux hommes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

On en parle ailleurs, mais ici, on réalise pleinement le changement climatique. » Au pied de la langue « Blåisen » du glacier « Hardangerjøkulen », le 6e plus important de Norvège avec ses 73 km2, jusqu’à 380 mètres d’épaisseur, et son point culminant à 1.863 mètres, nos guides Christian et Anne-Maren ne pourraient mieux dire. « Se réduisant d’année en année, le glacier aura totalement disparu dans moins de cent ans. »

Et cela se voit, en effet : en bordure de « Blåisen », le brun-gris d’un éperon rocheux tranche avec le blanc neige du reste de la langue et le bleu clair de ses crevasses. Voici 25 ans pourtant, ce pic désormais nu était entièrement recouvert de glace…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Télétravail, pass sanitaire,...: le Royaume-Uni renforce ses mesures sanitaires

Dès lundi, le gouvernement demande donc aux employés de travailler de chez eux « si c’est possible ». Par ailleurs, le passeport vaccinal, contesté par certains députés de la majorité conservatrice, est introduit pour la première fois en Angleterre, dans les discothèques et dans tous les lieux de plus de 10.000 personnes.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs