Accueil Sports Cyclisme Route

Primoz Roglic, tombé sans gravité, a perdu son maillot rouge de leader du Tour d’Espagne

Primoz Roglic a placé une attaque tranchante dans le final de la 10e étape du Tour d’Espagne mardi mais a perdu son viatique dans la descente de l’ultime ascension, voyant Enric Mas et Miguel Angel Lopez revenir sur lui.

Temps de lecture: 2 min

Le duo de la Movistar et le Slovène ont uni leurs forces pour maintenir la distance avec d’autres favoris à la victoire finale, dont le duo INEOS Grenadiers Egan Bernal - Adam Yates, qui a encore perdu près de 40 secondes.

Roglic, double tenant du titre sur la Vuelta, a précisé qu’il n’avait pas subi trop de dégâts lors de cette chute. «Je me serais senti mieux si je n’étais pas tombé mais je vais bien. C’est la course. On ne gagne pas sans prendre de risques. Je suis tombé car j’allais trop vite dans la descente. La route était glissante et je suis arrivé trop vite. C’est comme ça», a analysé le coureur de l’équipe Jumbo-Visma.

Le directeur sportif satisfait malgré la chute

Grischa Niermann, directeur sportif de la formation néerlandaise, était satisfait malgré la chute et la perte du maillot rouge, cédé par Roglic au Norvégien Odd Christian Eikking, présent dans l’échappée du jour. «Nous sommes contents de l’avoir perdu», a-t-il lancé d’entrée. «Nous avons pu économiser nos forces pour contrôler la course. Nous savions que la dernière montée était compliquée et Primoz voulait y tenter quelque chose. Tout se passait bien jusqu’à cette glissade dans la descente. Il n’est plus en tête mais ce n’est pas un désastre, ce n’est qu’un petit aspect négatif dans une très bonne journée.»

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb