Accueil Société

L’efficacité des vaccins Pfizer et Moderna tombe à 66% contre le variant Delta

L’étude a été menée par les autorités sanitaires américaines.

Temps de lecture: 3 min

L’efficacité des vaccins de Pfizer et Moderna contre l’infection au Covid-19 a baissé de 91 % à 66 % depuis que le variant Delta est devenu dominant aux Etats-Unis, selon des données publiées mardi par les autorités sanitaires américaines.

Ces données proviennent d’une étude menée sur des milliers d’employés de centres de soins et d’hôpitaux dans six Etats, afin d’examiner les performances des vaccins en conditions réelles. Les participants sont testés chaque semaine pour détecter à la fois les infections symptomatiques mais aussi asymptomatiques.

>> Variant delta : voici les symptômes qu’il faut surveiller

La quasi-totalité du personnel de santé vacciné a reçu les sérums de Pfizer ou de Moderna.

Entre décembre 2020 et avril 2021, l’efficacité des vaccins pour empêcher l’infection était de 91 %, selon ces données publiées par les Centres de lutte et de prévention des maladies (CDC), principale agence fédérale de santé publique du pays.

Mais sur les semaines où le variant Delta est devenu dominant, c’est-à-dire où il était responsable de plus de 50 % des cas selon le séquençage, l’efficacité est tombée à 66 %.

Les auteurs de l’étude préviennent toutefois que cette baisse pourrait n’être pas uniquement causée par le variant Delta, mais aussi par une efficacité s’érodant avec le temps.

« Bien que ces données intermédiaires suggèrent une réduction modérée dans l’efficacité des vaccins contre le Covid-19 pour prévenir l’infection, le fait que la réduction des infections reste de deux tiers souligne l’importance et le bénéfice continus de la vaccination », écrivent les auteurs de ces travaux.

Pas de différence entre Moderna et Pfizer

Les données publiées mardi ne font pas de différence entre l’efficacité du vaccin de Moderna et celle du sérum de Pfizer.

Cette baisse d’efficacité face au variant Delta a été pointée par plusieurs études, même si le chiffre précis diffère de l’une à l’autre.

C’est l’une des raisons avancées la semaine dernière par les autorités sanitaires pour annoncer une campagne de rappel à partir de mi-septembre, qui concernera tous les adultes américains ayant reçu leur deuxième dose huit mois auparavant.

La protection des vaccins contre les cas graves de la maladie, les hospitalisations et les décès reste toutefois élevée, martèlent les autorités.

Une autre étude publiée mardi par les CDC, conduite sur des patients à Los Angeles entre début mai et fin juillet, montre que les personnes non vaccinées avaient 29 fois plus de chances d’être hospitalisées que les personnes vaccinées.

Delta est devenu dominant aux Etats-Unis début juillet, et est actuellement responsable de plus de 98 % des infections.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

24 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mercredi 25 août 2021, 10:57

    Nous voilà rassurés. Le monsieur il a fait sa petite diarrhée nocturne. D'où son pseudo.

  • Posté par merdelesoir Jean, mercredi 25 août 2021, 1:56

    La meilleur immunité est celle acquise sur l'intégralité du virus, càd en faisant la maladie. Sauf certains cas, elle est mortelle comme d'autres maladies pour les personnes immuno-déprimées par l'âge ou autre raison. L'ARN-messager n'est qu'une très faible partie du virus et reste d'après Pfizer et Moderna peu de temps dans l'organisme. Ce qu'ils utilisent pour dire que le vaccin est sans danger . Une 3eme, 4éme, ... vaccination est prévoir . Le vaccin n'est pas le remède miracle. Travaillant dans ce domaine, c'est une aide et reste un acte médical. Il faut poser le pour et le contre. Comme pour la grippe, comme pour la méningite, l'hépatite A,B,C,.. HPV et cancer de l'utérus, Hib ,la liste est longue.

  • Posté par curto calogero, lundi 13 septembre 2021, 0:21

    Je comprend pas , les critiques que vous recevez, aucun arguments valable pour dire que vos arguments ne sont pas correct, surtout que l'ont trouvent pas le moyen de l'isoler.

  • Posté par Raspe Eric, jeudi 26 août 2021, 9:22

    jean merdeDUsystème, si vous travaillez dans le domaine, vous devriez être viré pour incompétence grave. Pour rappel, des vaccins pourtant jugés efficaces et indispensables qui sont d'ailleurs rendu obligatoires par la médecine du travail pour certaines catégories professionnelles, comme le vaccin contre le tétanos, demande un rappel tous les cinq ans! Peu importe que des rappels soient nécessaire si entre ceux-ci nous sommes protégés de la maladie. Ne venez pas nous bassiner avec l'argument des profits de Big Pharma. Qui croyez-vous sera celui qui produira et distribuera vos alternatives médicamenteuses au vaccin (si on les trouve)? Pas de chance, Big Pharma qui en fera aussi ses choux gras! Les vaccins contre l' hépatite B et HPV sont basés sur des protéines recombinantes combinées à des adjuvants; aussi une partie infime du virus. Avec un schéma vaccinal simple (deux doses plus un rappel à 5 ans), ils vous offrent une protection à vie. Mon taux d'anticorps obtenu après vaccination contre l'hépatite il y a 30 ans sature encore le système de mesure! Pour un vrai scientifique, il ne fait quasiment plus aucun doute que les pour l'emportent largement sur les contres. La probabilité de se tromper est infinitésimalement faible selon les analyses statistiques. Sur la première année, le virus a tué 20000 personnes. Grâce au déploiement du vaccin, ce nombre est pour le moment réduit à 5000 alors que la vaccination n'a été significative qu'à partir de la seconde moitié de l'année. Nous avons atteint le niveau de vaccination souhaité pour la maladie initiale. Malheureusement, celle-ci n'existe plus et est remplacée par la maladie portée par les variants plus agressif qui exige d'augmenter nos ambitions à 90% de couverture vaccinale. Si on étend la vaccination aux 12-19 ans qui peuvent maintenant attraper la maladie et la transmettre aux aînés qui sont moins protégés par la vaccination et si on adapte la campagne de vaccination pour mieux toucher les publics socialement difficiles, l'objectif peut être atteint dans les mois qui viennent,. Visiblement à votre grand désespoir, ce qui vous rend inutilement agressif. Pour les antivax de votre espèce, il ne restera plus qu'à espérer que la sélection naturelle vous oublie. Si elle ne le fait pas, bon débarras.

  • Posté par massacry olivier, mercredi 25 août 2021, 9:51

    Oufit <Mr Merdes> se met à penser, le résultat: la négation de millions de morts, l'affirmation d'une selection naturelle. Franchement vous auriez mieux fait de travailler à l'abatoir.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs