Accueil Économie Entreprises

Liege Airport: Bernardini renonce au poste de CEO

Il devait prendre ses fonctions à Bierset dès septembre.

Temps de lecture: 2 min

Nouveau coup de théâtre à l’aéroport de Liège. Après le licenciement pour faute grave de l’ex-CEO Luc Partoune, le conseil d’administration avait jeté son dévolu sur Christophe Bernardini pour prendre la direction de la société à capitaux majoritairement publics. Cette décision du conseil date du 9 juillet dernier. Français, ingénieur de formation, Christophe Bernardini a notamment dirigé Sabena Technics et l’équipementier Zodiac Aerospace (jusqu’à sa fusion avec le groupe Safran). Il devait prendre ses fonctions à Bierset dès septembre.

Mais il n’en sera rien. L’intéressé a fait savoir, ce lundi, qu’il refusait de signer la proposition de contrat qui lui était faite, a appris Le Soir. Une information confirmée par le président de Liege Airport, Marc Renouprez. « Après plusieurs rencontres et entretiens, M. Bernardini a décliné la proposition, pour des raisons personnelles ». Sans donner de détails supplémentaires sur la motivation du refus. Avant de boucler ces quelques lignes, Le Soir a tenté de joindre Christophe Bernardini par mail, sans succès.

La suite ? Les instances de Liege Airport devront à nouveau se réunir pour désigner un nouveau candidat. Sur la short list du chasseur de têtes Egon Zehnder, figuraient aussi les noms de Laurent Jossart (ex vice-président de LuxAir) et de Frédéric Jacquet, l’actuel directeur ad interim de l’aéroport. Leur cote vient de remonter en flèche.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière