Accueil Monde Asie-Pacifique

Afghanistan: Biden évoque la menace «croissante» du groupe Etat islamique pour justifier le retrait de Kaboul

« Chaque jour d’opérations apporte un risque supplémentaire pour nos troupes », a affirmé le président des Etats-Unis.

Temps de lecture: 1 min

Joe Biden a défendu mardi le calendrier du retrait des troupes américaines d’Afghanistan censé s’achever au 31 août, évoquant la menace « croissante » d’une attaque du groupe Etat islamique (EI) contre les soldats et les civils massés à l’aéroport de Kaboul pour être évacués.

À lire aussi L’Afghanistan ne peut (re)devenir une terre d’oubli

« Chaque jour d’opérations apporte un risque supplémentaire pour nos troupes », a affirmé le président américain dans une allocution télévisée, « à commencer par le risque grave et croissant d’une attaque » de la branche locale de l’EI en Afghanistan.

Le groupe, « un ennemi juré des talibans », a-t-il rappelé, « cherche à viser l’aéroport et attaquer les forces américaines et alliées ainsi que les civils innocents ».

>> A partir de la 5e minute, le discours sur l’Afghanistan

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par KOWALSKI Jean-Claude, mercredi 25 août 2021, 12:52

    Biden ne veut pas d'un second 11 septembre et on peut le comprendre. Il sait que les djihadistes ne font pas de menaces en l'air. Il sait que si il ne respecte pas les termes de l'accord conclu avec les Talibans (évacuation des troupes américaines le 31/08/21), les USA s'exposent à des attentats non seulement sur le sol américain mais partout dans le monde où des ressortissants américains sont implantés. Je pense que Biden parviendra à évacuer d'Afghanistan tous les ressortissants américains et ceux qui ont travaillé pour eux. Quant à l'Union européenne, on constate une fois de plus un manque d'anticipation, de coordination, de cohésion entre ses Etats membres (comme pour la crise Covid). L'Union européenne ne sert que les intérêts financiers des plus riches: toujours rendre les riches plus riches et toujours appauvrir de plus en plus les plus pauvres. Quelle crédibilité a encore cette Union européenne au sein même de l'Union mais aussi dans le reste du monde ?????

  • Posté par Usual Suspect, jeudi 26 août 2021, 22:56

    Je suis plutôt d'accord avec vous, sauf pour votre première affirmation : "Biden ne veut pas d'un second 11 septembre". Cela fait déjà 20 ans qu'il n'y en a pas eu, et il n'y en aura jamais. Il faudrait pour cela de nouveau un alignement des astres improbable avec, en un seul et même jour, des failles de sécurité dans les aéroports (contrôlés à l'époque par la société du frère de G.W. Bush) déroulant ainsi un tapis rouge pour les terroristes, des terroristes devenant par magie pilote de ligne en ayant auparavant raté des cours de pilotage d'un petit monomoteur Cessna, des documents d'identité en papier des terroristes retrouvés miraculeusement intacts au milieu de tonnes de béton et d'acier carbonisés et pulvérisés, une défense aérienne en manœuvre de l'autre côté du pays, toutes les lois de la physique bafouées quand trois immeubles s'effondrent sous l'effet de petits incendies, des avions qui s'écrasent sans laisser de débris exploitables (Pentagone et Shanksville), un avion que l'on laisse s'approcher et s'écraser sur le Pentagone la base militaire la mieux surveillée du monde, et encore et encore des tas de coïncidences qui font qu'il est plus probable de gagner le jackpot à l'EuroMillions...

  • Posté par Usual Suspect, mercredi 25 août 2021, 11:01

    A quoi bon être la première puissance économique et militaire de la planète si c'est pour se faire ridiculiser par quelques bandits déguenillés ?

  • Posté par collin liliane, mercredi 25 août 2021, 11:27

    Les Américains ont réussi pendant 20 ans à offrir à l'Afghanistan des conditions de vie inespérées. Mais ils n'avaient plus envie de continuer à sacrifier soldats et argent pour un peuple qui ne leur est rien et qui n'a même pas été capable pendant tout ce temps de construire une armée motivée. Chassez le naturel et il revient au galop.

  • Posté par lambert viviane, mercredi 25 août 2021, 3:30

    Biden sait ce qu'il fait : ramener les Boys à la maison et sortir de ce bourbier afghan. Clap de fin : 31 août 2021. La France a pris la même décision. La Belgique ferait bien de s'occuper de sa population.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une