Accueil Société

Coronavirus: les indicateurs n’augmentent presque plus

Les derniers chiffres du covid en Belgique.

Temps de lecture: 1 min

Le nombre de contaminations quotidiennes au coronavirus augmente toujours en Belgique mais cette tendance ralentit. Entre le 15 et le 21 août, il y avait en moyenne 1.939 contaminations au coronavirus chaque jour soit une hausse de 1 % par rapport à la semaine précédente, indique mercredi Sciensano.

Durant cette période, cinq personnes sont mortes chaque jour du coronavirus (+46 %). 43.700 tests ont été pratiqués soit 14 % de moins. Le taux de positivité a augmenté légèrement à 4,8 %.

À lire aussi Des non vaccinés confrontés à des experts: «Nous ne sommes pas des anti-vax»

Entre le 18 et le 24 août, 58,4 personnes en moyenne ont été transférées à l’hôpital pour covid (+2 % par rapport à la semaine précédente). Au total, 635 personnes se trouvent à l’hôpital pour covid (+11 %) dont 170 en soins intensifs.

Le taux de reproduction est de 1. Lorsqu’il est supérieur à 1, cet indicateur signifie que l’épidémie tend à s’accélérer.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Ask Just, mercredi 25 août 2021, 12:00

    @Stéphane M: vous aurez noté que le titre de l'article a été changé d'"alarmiste" à "rassuriste". Grace à la bonne vaccination des personnes à risque, le spectre de la saturation des hopitaux en est devenu un, de spectre. A part des problèmes locaux (donc résorbables par "exportation") dans les zones où la population à risque reste mal couverte (par ex Bruxelles), il n'y a plus de risque de saturation. Même Mr Van Ranst en est convaincu, c'est tout dire. Si vous craignez les problèmes locaux, ce qui est bien légitime et important, il faut insister sur la vaccination des personnes à risque dans les poches résiduelles, il n'y a pas d'autre solution efficace à court terme. Un passe sanitaire ne convaincra jamais suffisamment la population à risque (celle qui sature les hopitaux, donc) récalcitrante ou en marge de la société. Je pense qu'une approche de proximité par les médecins généralistes, les soignants à domicile, les CPAS, etc... aurait plus d'efficacité réelle. Si une saturation généralisée devait se profiler, elle ne pourrait plus aujourd'hui résulter que du fait que les vaccins ne fonctionnent pas/plus suffisamment bien face au delta. C'est imporbable mais là, on aurait un très très gros problème que les pass sanitaires ne règleraient pas non plus

  • Posté par Keller Christophe, mercredi 25 août 2021, 11:33

    On est quand même à environ 4x le nombre de cas par rapport à la même période l'an dernier. Pourvu que nous n'ayons pas une nouvelle vague comme l'automne dernier.

  • Posté par frederic henry, mercredi 25 août 2021, 14:48

    Oui on est en été , ça fait peur …

  • Posté par GUALANCOL Stéphane, mercredi 25 août 2021, 8:15

    @Stephane M "On se moque du nombre de mort ? " Vous n'êtes pas sérieux j'espère.

  • Posté par Stephane M, mercredi 25 août 2021, 8:35

    Non pas du tout. Toutes les restrictions ne sont pas faites pour sauver les gens de la mort mais pour eviter un chaos dans les hôpitaux qui pourrait dégénèrer en guerre civile. A un moindre mesure trop de mort peu aussi déstabiliser une société mais personne6ne s'émeut vraiement des morts de la pollution qui touche aussi aveuglement du covid et qui fait plus de mort. C'est évidemment pas ma façon de pensée mais celle des dirigeant de ce monde. Si le covid etait soit une toux ou une mort subite on aurait pas eu autant de restrictions

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko