Accueil

Une prise en charge globale

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Autrefois largement basée sur le volet médicamenteux, la prise en charge des patients atteints de fibromyalgie se fait aujourd’hui de manière globale. Les antidouleurs sont utilisés avec parcimonie et réservés aux cas les plus sévères. Des anti-épileptiques et des antidépresseurs peuvent être administrés en traitement de fond mais ne doivent plus être dissociés d’autres axes thérapeutiques.

« On sait aujourd’hui que la pratique adaptée d’une activité physique est primordiale dans le traitement de cette maladie. Elle doit cependant être effectuée avec un professionnel averti, de manière à ne pas effectuer des mouvements qui majoreraient la douleur », insiste le Dr Masquelier.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs