La voiture hybride rechargeable, la transition idéale vers l’électrique ?

Vous hésitez entre une voiture à moteur à combustion et un véhicule électrique ? Les deux types de motorisation ne manquent pas d’avantages. Dès lors, combiner les deux peut s’avérer une excellente solution pour de nombreux conducteurs. Quels sont les principaux atouts de ce qu’on appelle les hybrides rechargeables ?

Diesel, essence, full hybride, hybride léger, hybride rechargeable ou électrique : la diversité des moteurs n’a jamais été aussi grande qu’aujourd’hui. Pour preuve, une marque comme Kia possède toutes ces formes de motorisation dans sa gamme actuelle. Et, dans le segment des hybrides rechargeables, le choix ne cesse de s’élargir. Kia propose ainsi le cross-over hybride rechargeable Niro PHEV, le XCeed PHEV (un cross-over puissant), la nouvelle version du Ceed SW PHEV (un break pratique) et la nouvelle Sorento PHEV (un SUV spacieux).

L’abréviation « PHEV » signifie plug-in hybrid electric vehicle. En clair : la batterie peut être rechargée via une source électrique extérieure. Les véhicules hybrides rechargeables utilisent une batterie plus puissante que les hybrides autorechargeables, ce qui leur confère donc une autonomie de conduite électrique beaucoup plus élevée. Mais bien d’autres raisons plaident pour le choix d’un modèle hybride rechargeable.

Basses émissions

L’environnement est une première bonne raison d’opter pour un hybride rechargeable. Les moteurs à combustion et électrique fonctionnent en alternance ou à l’unisson pour une consommation optimale et de faibles émissions de CO2. Dans les modèles Niro PHEV, XCeed PHEV, Ceed SW PHEV et Sorento PHEV, le moteur à combustion est du type turbo-essence 1.6 à injection directe. Tous les modèles PHEV de Kia sont exceptionnellement économes. Ainsi, le XCeed PHEV consomme à peine 1,4 l/100 km, ce qui correspond à de faibles émissions de CO2 (32 g/km). La Sorento PHEV affiche 1,6 l/100 km et 38 g/km. Une performance remarquable pour une voiture de ce format.

Fiscalement intéressant

Les modèles hybrides rechargeables sont fiscalement intéressants, à condition que la capacité de la batterie soit au moins de 0,5 kWh par 100 kg de poids de véhicule et que les émissions de CO2 restent inférieures à 50 g/km. Sinon, ils sont considérés comme des « faux » hybrides. Tous les modèles de Kia remplissent sans problème les conditions des « véritables » hybrides rechargeables. Les entreprises qui les utilisent peuvent donc les déduire fiscalement à 100 %. Le prix d’achat, mais aussi tous les frais de la voiture (entretien, carburant, etc.) sont concernés par cette déduction. L’avantage de toute nature (ATN) est également très favorable. Bon à savoir si vous recherchez une voiture de société !

Grande autonomie

Vous prévoyez d’effectuer un long trajet ? Avec un modèle hybride rechargeable, cela ne pose aucun problème puisque le rayon d’action d’une telle voiture a fortement augmenté ces dernières années. Ainsi, le XCeed PHEV affiche jusqu’à 50 kilomètres d’autonomie en mode purement électrique et la Sorento PHEV va même jusqu’à 57 kilomètres en cycle mixte. Ensuite, le moteur à combustion prend le relais pour parcourir encore des centaines de kilomètres. Le système de navigation incorporé vous indique les bornes de recharge dans les environs ou sur la route jusqu’à votre destination.

Le confort d’une conduite silencieuse

Au quotidien, vous roulerez le plus souvent en mode électrique au volant de votre hybride rechargeable. Vous pouvez d’ailleurs choisir vous-même le mode de conduite : purement électrique ou hybride (EV ou HEV). Vos accélérations en mode électrique s’effectueront ainsi en toute fluidité dans un silence très agréable. Kia a pensé également à la sécurité des cyclistes et des piétons : le Virtual Engine Sound System produit un son (jusqu’à 59 décibels) pour les avertir de la présence de la voiture.

De la place pour sept personnes

Les modèles hybrides rechargeables doivent abriter des équipements supplémentaires, tels que le bloc batterie et le moteur électrique. Ce qui exige généralement de sacrifier de l’espace réservé au coffre à bagages et à l’habitacle. Mais pas chez Kia. La nouvelle Sorento PHEV l’illustre à merveille : son moteur électrique est logé entre le moteur traditionnel et la transmission. Quant au bloc batterie, il est glissé sous les sièges avant ou (pour la transmission intégrale) au-dessus de l’arbre à transmission. Le réservoir de carburant se trouve sous la deuxième rangée de sièges et le chargeur sous le coffre. Le résultat de cette configuration intelligente ? Tous les passagers – même ceux assis dans la troisième rangée de sièges – bénéficient d’un large espace pour leurs jambes et d’une assise confortable. C’est d’ailleurs l’un des seuls modèles sur le marché à combiner sept sièges et une déductibilité fiscale à 100 %.

Vous voulez passer à une voiture hybride rechargeable ? Consultez ici la gamme de Kia et découvrez le vaste choix des modèles en stock chez le concessionnaire Kia près de chez vous.

La Une Le fil info Partager
Aussi par Kia