Accueil Économie

Nucléaire: prolongera, prolongera pas?

La filière nucléaire s’éteindra en Belgique en 2025. Sauf si, en novembre, s’impose le constat que la sécurité énergétique du pays n’est pas garantie. Sur fond de débat sur l’opportunité de construire des centrales au gaz alors que l’urgence est devenue climatique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Ce sera assurément aussi l’un des dossiers importants de la rentrée : la prolongation éventuelle de deux réacteurs (Doel 4 et Tihange 3) parmi le total des sept qui sont légalement promis à extinction d’ici 2025. Un dossier important, parce qu’une étape cruciale doit être franchie cet automne : la validation du scénario prévu dans l’accord de gouvernement, qui confirme certes l’extinction totale… sauf si la sécurité d’approvisionnement ne peut être garantie après la fermeture de la filière atomique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs