Accueil Monde Asie-Pacifique

Afghanistan: l’opération d'évacuation belge «Red Kite» est terminée

Les Américains ont demandé à leurs alliés de mettre un terme à leurs opérations d’évacuation au plus tard vendredi soir. Ils devront ensuite eux-mêmes avoir évacué l’aéroport de Kaboul pour le 31 août.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 6 min

L’opération belge d’évacuation d’Afghanistan baptisée « Red Kite » (« cerf-volant rouge ») a pris fin mercredi soir après cinq derniers vols effectués entre Kaboul et Islamabad. Les 40 militaires belges présents à Kaboul ont également été rapatriés dans la capitale pakistanaise d’où partent les vols vers la Belgique. « Depuis 21h30 (heure belge), tout le personnel de l’opération Red Kite et les personnes évacuées sont rassemblés à Islamabad. La Belgique poursuivra le rapatriement vers notre pays des personnes évacuées et du contingent de l’opération Red Kite dans les prochains jours », précisait mercredi soir un communiqué du gouvernement qui a pris la décision d’arrêter les évacuations « au vu de l’évolution de la situation en Afghanistan et en accord avec les autres partenaires européens. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Sabbe Dominique, jeudi 26 août 2021, 9:51

    Décidément c'est le chaos du début jusqu'à la fin... et ce n'est pas encore la fin . La Belgique réclame le prolongement de l'opération au delà du 31 et subitement elle arrête les évacuations le 26 ! Il y a là matière à creuser et pour ne pas amplifier chez le citoyen le sentiment d'une volonté de dissimulation de la part des autorités politiques j'invite la presse à faire la pleine lumière sans zones d'ombres sur cet étrange revirement et sur les raisons pour lesquelles la liste initiale de 580 personnes à rapatrier en devienne une de 1400 personnes .Voire plus, qui sait ? Tant de Danois, Suédois, Luxembourgeois en Afghanistan ? Surprenant non ? Et on se plaindra en tout lieu de la méfiance des européens à l'égard de leurs dirigeants ? Bon, si c'est pour mettre à l'abris chez nous toutes les personnes, mais surtout les femmes, qui sont occidentalo-compatibles, il fallait le dire et commencer depuis bien plus longtemps l'évacuation massive de toutes ses personnes bien intentionnées à l'égard de nos valeurs . Il ne manque pas de candidat.es . Les rivages du sud- méditerranéens où les Etats se fragilisent ( Tunisie, Algérie, Egypte, Liban? .......) seront un défi majeur pour l'Europe. Mieux vaut ne pas trop en parler et laisser aux politiques la possibilité d'user de leur argument favori qu'est la "surprise" devant de tels événements.

  • Posté par Surmont Willy, jeudi 26 août 2021, 8:17

    Cette opération est terminée. Il y a eu menace directe sur les transports nocturnes amenant les candidats vers l'aéroport de Kaboul! Nos médias, plutôt que de garder cette opération sécrète le temps nécessaire pour assurer son bon déroulement, se sont empressés de la divulguer hier en long et en large! Envoyer le modus opérandi aux talibans de cette façon est criminel! Et la réaction a été immédiate cette nuit! Et quand j'entends aux infos rtbf ce matin un sénateur cdh critiquer l'arrêt de cette opération, qu'il aille se mouiller et qu'il assume ses actes en allant lui aussi chercher de possibles candidats à l'exfiltration! Ces gens qui n'ont que la critique en bouche m'horripilent! Cette opération était risquée, sa réussite exigeait la discrétion! Celles-ci était une réussite, et plutôt que de critiquer, félicitons les acteurs de terrain qui ont fait fi des risques encourus! Avoir ramené 1400 personnes est une réussite au niveau de notre petit pays!

  • Posté par marsily louise, jeudi 26 août 2021, 8:03

    et les autres, vous les laisser tomber ??? entre le mauvais traitements des Afghan ??? Shame on you !!!

  • Posté par Staquet Jean-Marie, jeudi 26 août 2021, 9:27

    Les autres? Mais qu’ont-ils fait pour vous, les autres?

  • Posté par collin liliane, mercredi 25 août 2021, 23:10

    "La Belgique poursuivra le rapatriement vers notre pays ... " Dans le terme "rapatriement", il y a le mot "patrie". Que signifie-t-il pour les évacués?

Plus de commentaires

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs