Accueil Sports Football Football à l'étranger

Hein Vanhaezebrouck avant d’affronter Rakow en Conference League: «Pas une promenade de santé»

Le coach de La Gantoise s’attend à un match difficile jeudi face aux Polonais de Rakow Czestochowa, mais il garde confiance.

Temps de lecture: 2 min

La Gantoise jouera jeudi son match retour pour la qualification en phase de groupes de la Conference League. À l’aller, les Buffalos s’étaient inclinés 1-0 sur le terrain des Polonais de Rakow Czestochowa. Lors de la conférence de presse de ce mercredi, l’entraîneur gantois Hein Vanhaezebrouck s’est dit convaincu de pouvoir rectifier la situation, tout en concédant que la tâche ne serait pas facile.

« Nous sommes à nouveau à la veille d’un match très important. Ce sera notre sixième match européen dans ce début de saison. L’objectif est de disputer pour la cinquième fois en sept ans une phase de groupes européenne », a affirmé le technicien gantois. « Nous accueillons un adversaire qui jouait encore en troisième division il y a cinq ans. Il y a quelque temps, Czestochowa a été repris par un nouveau propriétaire et ambitionne maintenant de détrôner le Legia Varsovie pour devenir la nouvelle référence en Pologne. Il y a une mondialisation du football et de grands clubs commencent à émerger dans les pays dits plus petits. En Belgique, des gens pensent que nous allons marcher sur un tel club, mais ce n’est pas le cas. Le football en Belgique n’est pas toujours meilleur », a prévenu le T1 gantois.

Le Rakow Czestochowa a la réputation d’être une équipe difficile à manier. Ce qu’a confirmé Hein Vanhaezebrouck. « Ils ont un jeu très physique et ne donnent rien à l’adversaire. Ils n’ont encaissé aucun but lors des cinq dernières rencontres européennes. Ça veut quand même dire quelque chose. Jeudi, nous devrons en mettre deux. Nous en sommes capables, mais ce ne sera pas une promenade de santé. Ceux qui pensent que nous n’allons en faire qu’une bouchée ne suivent pas du tout la réalité et l’évolution du football. »

Hein Vanhaezebrouck le concède, le match aller ne s’est pas déroulé comme prévu. « Nous avons eu quelques occasions qui auraient dû terminer au fond. Le but qu’ils marquent n’aurait jamais dû arriver. Nous avons manqué d’efficacité. Nous n’avons pas eu dix occasions, mais l’une ou l’autre aurait dû être concrétisée. C’est ça la scène européenne. Lorsque vous commettez une erreur, vous le payez cash. Demain, nous allons devoir trouver l’ouverture face à une équipe coriace. Nous n’aurons qu’une seule mission : continuer notre parcours européen », a assuré le T1 gantois.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football international

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb