Accueil Société

Les directeurs de prisons: «C’est une situation humanitaire désastreuse»

Les directeurs ont rencontré le ministre de la Justice Koen Geens ce vendredi matin. Ils lui ont fait part de leur désarroi. Les négociations continuent entre syndicats et le ministre sur la poursuite ou non du mouvement de grève des gardiens.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au pôle Multimédias Temps de lecture: 3 min

Les directeurs de prisons ont rencontré, ce vendredi matin, le ministre de la Justice Koen Geens pour parler de la situation dans leurs établissements depuis le début de la grève des gardiens, le 25 avril dernier. Ils ont pu, notamment revenir sur les conditions de détention des détenus particulièrement difficile.« On peut parler de situation humanitaire désastreuse », estime Frédéric De Thier, directeur de la prison de Marche.« Le ministre nous a écoutés et a dit comprendre la situation humanitaire à laquelle nous sommes confrontés. Humanitaire, le mot n’est pas trop fort, c’est vraiment ce à quoi nous sommes quotidiennement confrontés depuis le début de la grève. En revanche, il estime avoir fait déjà beaucoup de concessions ». Une nouvelle réunion de négociation entre le ministre et les syndicats se tient en ce moment.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs