Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

La belle histoire du 3x3 belge à Tokyo face à un triste rebond

C’était une des belles histoires belges des derniers Jeux de Tokyo. Un quatuor de potes anversois qui frôlait l’exploit, à un succès d’une médaille olympique, dans la version très « fun » du basket 3x3. Mais depuis les révélations du quotidien flamand « De Standaard » avançant une fraude, avec des matches inventés pour assurer la qualification olympique, le joli conte moderne tourne au scandale.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le quotidien « De Standaard » a rapporté dans son édition de ce mercredi que des tournois de basket 3x3 auraient été organisés en Belgique, à Anvers, entre août et octobre 2019, de façon fictive, pour permettre aux Belgian Lions de récolter des points afin de grimper dans le classement mondial par pays en 3x3, et pouvoir entrer ainsi dans les tournois de qualifications olympiques de la FIBA.

Au total, rapporte toujours le journal flamand, ce seraient 27 tournois qui auraient ainsi été renseignés. Deux joueurs qui auraient joué respectivement, selon le site de la FIBA, 26 et 9 de ces tournois, ont affirmé au Standaard, sous couvert de l’anonymat, ne pas les avoir joués, renvoyant à Nick Celis, pour plus d’informations. Nick Celis est l’un des quatre joueurs du Team Antwerp ayant représenté la Belgique aux JO de Tokyo…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Jeux olympiques

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs