Accueil Société Régions Wallonie

Coronavirus: la Wallonie réorganise sa campagne de vaccination

Pour toucher les tranches les plus jeunes, des antennes de vaccination seront ouvertes sur les campus de Louvain-la-Neuve, de Liège et de Namur.

Temps de lecture: 2 min

Maintenant que 78 % de la population wallonne est complètement vaccinée contre le covid, le gouvernement wallon a décidé de réorganiser dès la rentrée sa campagne des vaccinations au sud du pays.

De 40, le nombre de centres de vaccination va ainsi passer à 16, mais des bus de vaccination vont circuler dans différents coins de la Région. Les médecins généralistes pourront aussi vacciner à leur officine, a annoncé jeudi la ministre de la Santé, Christie Morreale (PS) lors d’une conférence de presse.

Pour toucher les tranches les plus jeunes (18-35 ans) où la vaccination a rencontré moins de succès, des antennes de vaccination seront ouvertes sur les campus universitaires de Louvain-la-Neuve, de Liège et de Namur. Les bus de vaccination cibleront, eux, les différentes hautes écoles de Wallonie.

Les médecins généralistes pourront vacciner eux-mêmes leur propre patientèle, mais, à l’inverse de Bruxelles, ceux-ci devront aller chercher eux-mêmes les doses et seringues dans une pharmacie qui leur sera indiquée.

Par ailleurs, dès le mois prochain, les 150.000 personnes immunodéprimées de Wallonie pourront également recevoir une troisième dose du vaccin à l’hôpital, dans un centre de vaccination, ou de leur médecin. Le gouvernement espère boucler cette opération pour la mi-octobre au plus tard.

Des contacts sont par ailleurs en cours pour permettre aussi la vaccination au sein des grandes entreprises du sud du pays. Une concertation est aussi menée pour l’envisager dans les écoles. Pour encourager les jeunes à se faire vacciner, le gouvernement wallon va mener une campagne de sensibilisation centrée sur ce public, a précisé Mme Morreale.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, jeudi 26 août 2021, 23:14

    Pendant ce temps, on entend gémir et rouspéter les "pauvres touristes" qui devront s'enfoncer deux fois un coton-tige dans le nez pour se faire tester, alors qu'une amie (vaccinée) ne peut pas voir même de loin son mari (vacciné) en état critique à Ambroise Paré. "On" a décidé que "mesures sanitaires obligent". Et le retour de voyage, alors? C'est moins important? C'est moins grave? Je croyais que les situations dramatiques du printemps 2020 , où le vieux avaient dû crever dans leur coin, avaient fait place à plus d'humanité et de bon sens... Ou est-ce de l'abus de pouvoir d'une cheffe autoritaire qui découvre son petit pouvoir?

  • Posté par vivelamort Jean, jeudi 26 août 2021, 19:12

    Les jeunes avant de vous faire vaccinés , écoutez ce médecin : https://lactudissidente.com/cette-medecin-belge-ose-dire-haut-et-fort-tout-ce-qu-elle-pense/ A méditer

  • Posté par massacry olivier, jeudi 26 août 2021, 22:44

    Tiens < Mr Merdes> se met maintenant à faire de la propagande, lui aussi à rejoint la meute enragée des croisés de mauvaise foi. Notons que cette médecin ose tellement le dire haut qu'elle garde l'anonymat, tout comme Jean.

  • Posté par Moriaux Raymond, jeudi 26 août 2021, 16:58

    Les médecins exercent dans des cabinets, pas dans des officines.

Aussi en Wallonie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo