Accueil Monde Asie-Pacifique

Afghanistan: au moins 5 morts et des dizaines de blessés dans deux explosions à proximité de l’aéroport de Kaboul

Selon le Pentagone, deux explosions se sont produites à proximité de l’aéroport de Kaboul.

Temps de lecture: 2 min

Une explosion s’est produite jeudi à proximité de l’aéroport de Kaboul, a indiqué le porte-parole du Pentagone John Kirby, sans pouvoir établir de bilan d’éventuelles victimes. « Nous pouvons confirmer une explosion à l’extérieur de l’aéroport de Kaboul », a tweeté M. Kirby, qui a ajouté ne pas avoir d’informations claires sur d’éventuelles victimes pour le moment.

Selon une source militaire, l’explosion s’est produite à proximité d’Abbey Gate, l’un des trois points d’accès à l’aéroport où se pressent depuis 12 jours des milliers d’Afghans soucieux de quitter le pays désormais aux mains des talibans.

Des responsables américains et alliés avaient fait état ces derniers jours de menaces crédibles d’attentats-suicides autour de l’aéroport de Kaboul où un gigantesque pont aérien est organisé depuis le 14 août.

Quelques minutes avant cette explosion, M. Kirby avait démenti des informations selon lesquelles les évacuations d’Afghanistan pourraient se terminer plus tôt que prévu en raison de ces menaces. « Nous continuerons à évacuer autant de personnes que possible jusqu’à la fin de la mission », avait-il tweeté. « Les opérations d’évacuation de Kaboul ne vont pas prendre fin dans 36 heures », assurait-il.

Selon l’AFP, cinq morts et une dizaine de blessés sont à déplorer. Une deuxième explosion a également été entendue, a confirmé le Pentagone. L’ambassade des Etats-Unis a ordonné à l’ensemble des citoyens de fuir la zone entourant l’aéroport.

AttentatKaboul

Les soldats américains, qui sécurisent l’aéroport de la capitale afghane, doivent avoir quitté l’Afghanistan d’ici mardi, date butoir de leur retrait total fixée et confirmée par le président Joe Biden. Le retrait, pour être achevé à ce moment-là, devra commencer avant, rendant plus complexes les évacuations d’étrangers et d’Afghans considérés en danger depuis la prise du pouvoir par les talibans mi-août.

Le rythme des départs, qui n’avait cessé de s’accélérer ces derniers jours, a commencé à ralentir.

Selon un bilan de la Maison Blanche jeudi matin, 13.400 personnes ont été évacuées au cours des 24 dernières heures (5.100 à bord de 17 avions militaires américains et 8.300 sur 74 avions de la coalition). Depuis le début du pont aérien le 14 août, les Etats-Unis ont contribué à l’évacuation d’environ 95.700 personnes.

De nombreux pays alliés des Etats-Unis ont annoncé la fin imminente de leurs propres opérations. Certains, comme le Canada, ont déjà cessé leurs évacuations.

À lire aussi La Belgique met un terme à l'opération «Red Kite»: «Nous sommes sans nouvelles des personnes dans le dernier bus»

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

Sur le même sujet

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une