Accueil Monde Asie-Pacifique

Afghanistan: au moins 6 morts, dont des victimes américaines et civiles dans deux explosions près de Kaboul

Une dizaine de blessés ont été emmenés dans un hôpital de Kaboul.

Temps de lecture: 4 min

Au moins 6 morts et une dizaine de blessés ont été emmenés dans un hôpital de Kaboul après des explosions à l’aéroport de la capitale afghane, où ont lieu les opérations d’évacuation des Afghans voulant fuir leur pays, a constaté un photographe de l’AFP.

Le porte-parole du Pentagone, John Kirby, avait auparavant indiqué que deux explosions avaient eu lieu à proximité de l’aéroport, dont l’une était « le résultat d’une attaque complexe qui a débouché sur un certain nombre de victimes américaines et civiles ».

Une explosion s’est produite jeudi à l’extérieur de l’aéroport de la capitale afghane, Kaboul, a confirmé le porte-parole du Pentagone, John Kirby, dans un tweet. Selon des sources officielles américaines citées par CNN, il s’agirait d’un attentat suicide.

Au moins six personnes ont été tuées et une soixantaine d’autres blessées, a annoncé sur Twitter l’hôpital de l’ONG italienne Emergency à Kaboul, qui a reçu une partie des victimes.

AFP_9LP4WM-1.retina.jpg

Des Américains parmi les victimes

Des Américains figurent parmi les victimes d’un attentat « complexe » qui a frappé les abords de l’aéroport de Kaboul, a ajouté le porte-parole du Pentagone.

« Je confirme que l’explosion à Abbey Gate est due à un attentat complexe qui a fait un certain de nombre de victimes américaines et civiles », a tweeté M. Kirby, sans faire état de morts pour le moment. « Nous pouvons aussi confirmer qu’au moins une autre explosion s’est produite à ou près de l’hôtel Baron, qui se trouve à proximité d’Abbey Gate ».

Priorité aux évacuations

L’Otan et l’UE ont appelé à poursuivre les évacuations depuis Kaboul, malgré l’"attentat terroriste». «Je condamne fermement cet attentat terroriste horrible (...) Notre priorité reste d’évacuer autant de gens que possible vers un environnement sûr, le plus rapidement possible», a réagi sur Twitter le secrétaire général de l’Alliance atlantique, Jens Stoltenberg.

Les Occidentaux mènent à Kaboul leurs ultimes opérations d’évacuation de ressortissants afghans jugés en danger après la prise de pouvoir des talibans, avant la date-butoir du retrait des troupes américaines 31 août.

De son côté, le président du Conseil européen (l’instance représentant les 27 Etats membres de l’UE), Charles Michel, s’est dit «extrêmement préoccupé», tout en appelant également à continuer les évacuations depuis l’aéroport sécurisé par les Etats-Unis.

«Garantir un accès en tout sécurité à l’aéroport demeure vital. Nous devons nous assurer que l’instabilité actuelle (en Afghanistan) n’ouvre pas la voie à une résurgence du terrorisme», a-t-il souligné sur Twitter.

L’UE avait appelé mardi les Etats-Unis à sécuriser l’aéroport «aussi longtemps que nécessaire», au-delà du retrait des troupes américaines prévu le 31 août, afin de pouvoir exfiltrer davantage de personnes jugées en danger après la prise de pouvoir des talibans.

Mais Washington s’est refusé à toute extension, obligeant leurs alliés à mettre un terme à leurs opérations d’évacuation dès cette semaine, jeudi ou vendredi.

Biden dans la « Situation room »

Le président américain Joe Biden est tenu informé des développements après les explosions ayant eu lieu jeudi près de l’aéroport de Kaboul, a annoncé la Maison Blanche.

Le président « se trouve dans la Situation room », la salle de crise de la Maison Blanche, a déclaré un responsable sous couvert d’anonymat.

A Londres, le Premier ministre britannique Boris Johnson a convoqué dans l’après-midi une réunion interministérielle de crise. L’armée britannique participe elle aussi aux évacuations en cours à Kaboul, supervisées par les forces américaines.

Des milliers d’Afghans à Abbey Gate

Selon des sources militaires, l’une des explosions s’est produite à proximité d’Abbey Gate, l’un des trois points d’accès à l’aéroport où se pressent des milliers d’Afghans qui espèrent être évacués pour échapper au régime taliban.

Abbey Gate d’Abbey Gate, l’un des trois points d’accès à l’aéroport où des milliers d’Afghans tentent de fuir les talibans.
Abbey Gate d’Abbey Gate, l’un des trois points d’accès à l’aéroport où des milliers d’Afghans tentent de fuir les talibans. - AFP.

« C’était une énorme explosion, au milieu de la foule qui attendait devant une des portes de l’aéroport », où entrent des gens qui se font évacuer par les Occidentaux, a déclaré à l’AFP un témoin de la scène, Milad.

« Quand les gens ont entendu l’explosion, ça a été la panique. Les talibans ont alors tiré en l’air pour disperser les gens qui attendaient devant la porte », a indiqué à l’AFP un autre témoin, qui a notamment vu « un homme courir avec un bébé blessé dans les bras ».

Depuis la veille, les Américains et d’autres pays occidentaux avaient averti de la menace sérieuse d’« attentat terroriste » dans la zone de l’aéroport, à l’approche de la date butoir prévue pour le retrait des forces américaines d’Afghanistan, le 31 août, synonyme de départ des forces occidentales et de fin des évacuations en cours.

La diplomatie australienne avait parlé d’une « menace très élevée d’attentat terroriste ». Et Londres avait appelé ses ressortissants se trouvant près de l’aéroport à le quitter « pour un endroit sûr » en attendant « d’autres instructions, ou pour ceux qui peuvent partir d’Afghanistan par d’autres moyens, à le faire immédiatement ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par LIENARD NORBERT, jeudi 26 août 2021, 18:56

    Quelqu un pensait vraiment qu ils allaient tout laisser se passer comme cela?

  • Posté par Van Wemmel Thierry, jeudi 26 août 2021, 18:53

    J'étais sceptique par rapport à la possibilité d'un attentat de l'EI contre les Talibans, dans la mesure où ils sont sunnites et partagent en principe beaucoup de choses. La seule explication que je vois est que l'EI a tenté de négocier le partage du pouvoir avec les Talibans, ce qu'ils ont refusé. Ceci étant dit, il y a peut-être une carte à jouer pour les occidentaux en tissant certains liens avec les Talibans afin de contrer l'EI.

  • Posté par LIENARD NORBERT, jeudi 26 août 2021, 19:01

    Une carte à jouer pour les occidentaux ? On ne s est pas encore assez fourvoyés là bas ?

  • Posté par Druide David, jeudi 26 août 2021, 18:34

    Laissons ces chiens s'entretuer entre eux...La violence extrême il n'y a que cela qu'ils comprennent ...

  • Posté par Groetaers Jean-Pierre , jeudi 26 août 2021, 18:31

    Toutes les personnes venant en Europe doivent se vêtir à l’européenne. Ceci doit être non négociable !

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une