Accueil Monde Asie-Pacifique

Afghanistan: la Belgique n’a pas réussi à évacuer tout le monde

D’après les chiffres dévoilés jeudi par le gouvernement, un certain nombre d’ayants droit belges sont toujours en Afghanistan. Parmi eux, les trente qui étaient dans le dernier bus du dernier convoi pour l’aéroport.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 3 min

Combien d’ayants droit belges reste-t-il à aider/évacuer sur le terrain ? Jeudi, Sophie Wilmès a révélé l’existence de 114 « contacts » dont les autorités belges ignoraient s’ils avaient réussi à quitter le pays ou pas. « Il leur a été demandé (par SMS ou par téléphone, NDLR) de prendre contact avec l’ambassade », a précisé jeudi la ministre des Affaires étrangères lors d’une conférence de presse. Ce que 12 personnes ont fait entre-temps, mais une « personne/contact » peut représenter toute une famille.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Quettier Eric, samedi 28 août 2021, 11:35

    La Belgique n'a t'elle pas réussi ou tout simplement n'a t'elle pas été empêchée d'évacuer tout le monde ? Un peu de nuance aurait été souhaitable dans le titre de cet article ...

  • Posté par Gritsana VITTAYAKASET, vendredi 27 août 2021, 11:42

    je tiens quand même à saluer ici les équipes (militaires, consulaires, etc) qui ont été sur place (Kaboul et/ou Islamabad). Beau travail. vous avez été formés pour et l'avez fait!

  • Posté par LIENARD NORBERT, jeudi 26 août 2021, 21:54

    Il ne fallait pas ramener ceux qui étaient partis en Afghanistan pour les vacances tout en ayant demandé l asile en Belgique parce que c était trop dangereux là bas

  • Posté par HERMAN Romuald, jeudi 26 août 2021, 20:38

    Et ça a couté combien, les 23 vols entre Kaboul et Islamabad ? PLUS ceux de là-bas vers la Belgique ? Combien de millions d’euros pour de soi-disant « défenseuses afghanes des droits des femmes » qui arrivent à Melsbroek… quasi toutes voilées ?? J’écris surtout cela en pensant aux bien-pensants qui ont écrit pis que pendre sur les 900.000 euros qu’aurait coûté la traque « du plus dangereux terroriste d’extrême droite de tous les temps en Belgique »… « terroriste » qui n’a tué personne. Quant à Mme la Ministre de la Défense, ce ne sont pas les services de renseignements de l’armée qu’elle doit refondre, mais bien les services quasi non-existants du soutien aux militaires revenant d’opérations.

  • Posté par Gits Gisèle, jeudi 26 août 2021, 19:23

    Et pour quelle raison un vol supplémentaire serait-il impossible ? Ce n'est pas une critique mais simplement une question que je pose.

Plus de commentaires

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs