Accueil Médias

RTBF: un «Déclic» pour ralentir le tempo de l’info

A partir du 1er septembre, « CQFD » et « Soir Première » font place à un nouveau rendez-vous en radio et en télévision animé par Julie Morelle.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Il y a bien une vie après le journal télévisé. Un mois après avoir annoncé qu’elle quittait la présentation des journaux du week-end, qu’elle a assuré pendant dix ans, revoilà Julie Morelle. La journaliste sera, à partir du 1er  septembre en radio, et du 6 septembre à la télévision, à la barre d’une nouvelle émission d’information. Soit : « Déclic », une quotidienne en radio et en télévision, sur La Première de 17 à 19 heures, et dans la foulée, sur La Trois, de 19 h à 19h50.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Leman Bernard, vendredi 27 août 2021, 13:31

    Wippiieee....un nouveau format peut-être qui donnera un autre ton et une autre approche.....on verra Par contre......changez régulièrement d'intervenants journalistes et experts parce que toute les émissions de ce type tourne rapidement en circuit fermé avec des variations peut être mais le "fond" d'une personne "sonne" toujours de la même manière.... et puis franchement....invité aussi des citoyens....un tout petit peu cadré pour ne pas qu'ils monopolisent la parole mais pour donner un avis de la population non formatée, peut être novice, moins pointue que celle d'un expert mais sans doute plus proche de "Monsieur et Madame ToutLeMonde"..... Allez, bon vent et trop content de retrouvé Julie dont le ton est toujours juste.....

  • Posté par Sabbe Dominique, vendredi 27 août 2021, 10:27

    Tout ce qui concoure à une bonne information est le bienvenu. C'est un auditeur et téléspectateur qui parle. Cependant il ne faudrait pas que sous prétexte de faire de l'information détendue on en arrive à un entre-soi journalistique dont les compétences d'analyse de nos sociétés complexes et des défis contemporains sont par essence limitées . Il arrive trop souvent que la sensibilité idéologique des animateurs de débats et de documents produits dans ce cadre ne prennent le pas sur le discours sobre et parfois décapant des invitées, académiciens et essayistes. Le 28 minutes sur ARTE n'est pas exempt de cette tendance. Dans sa séquence "débat" , elle a ses chouchous , ses remarques malicieuses, ses sous entendus qui traduisent bien des choses. La période estivale 2021 de l'émission est plus décontractée. Pourvu que ça dure !

  • Posté par Visiteur, vendredi 27 août 2021, 9:21

    Je partage tout à fait l avis de Monsieur Maesen. Re- bienvenue à Julie Morelle Cela dit Monsieur Dahout devrait en prendre un peu de la graine… Hier, alors qu il parlait des «  bisous » qui revenaient en force, il a «  massacre » tout le contenu des virologues. Les auditeurs ont entendu «  faites vous plaisir » et non pas soyez prudents et attendez la fin de l automne et de l hiver Monsieur Dahout est souvent dans le sensationnalisme… et nous regrettons d autant plus Julie Morelle qui avait le juste ton.

  • Posté par Visiteur, vendredi 27 août 2021, 9:21

    Je partage tout à fait l avis de Monsieur Maesen. Re- bienvenue à Julie Morelle Cela dit Monsieur Dahout devrait en prendre un peu de la graine… Hier, alors qu il parlait des «  bisous » qui revenaient en force, il a «  massacre » tout le contenu des virologues. Les auditeurs ont entendu «  faites vous plaisir » et non pas soyez prudents et attendez la fin de l automne et de l hiver Monsieur Dahout est souvent dans le sensationnalisme… et nous regrettons d autant plus Julie Morelle qui avait le juste ton.

  • Posté par Visiteur, vendredi 27 août 2021, 9:21

    Je partage tout à fait l avis de Monsieur Maesen. Re- bienvenue à Julie Morelle Cela dit Monsieur Dahout devrait en prendre un peu de la graine… Hier, alors qu il parlait des «  bisous » qui revenaient en force, il a «  massacre » tout le contenu des virologues. Les auditeurs ont entendu «  faites vous plaisir » et non pas soyez prudents et attendez la fin de l automne et de l hiver Monsieur Dahout est souvent dans le sensationnalisme… et nous regrettons d autant plus Julie Morelle qui avait le juste ton.

Plus de commentaires

Aussi en Médias

La télévision en mode «retour vers le futur»

Après les retrouvailles de « Friends », HBO annonce les retrouvailles des héros de Harry Potter. Le passé refait de plus en plus surface en télévision. Le signe d’un besoin de réconfort, qui ne bride pourtant pas la capacité d’innover des chaînes.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs