Accueil Monde Asie-Pacifique

Didier Leroy: «Ces attentats sont humiliants pour les talibans»

Selon Didier Leroy, de l’Institut Royal Supérieur de Défense, les attentats, annoncés depuis plusieurs jours, affaiblissent le nouveau pouvoir de Kaboul et conforte les Occidentaux dans leur « fuite ».

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 7 min

Qui a organisé et à qui profite les attentats près de l’aéroport de Kaboul ? Quelles pourraient être leurs conséquences sur l’accord américano-taliban de 2020 de retrait des troupes US ? À quoi peut-on s’attendre d’ici le 31 août, date butoir pour l’évacuation des derniers ressortissants occidents et des Afghans dont la vie est menacée par le régime taliban ? Nous avons interrogé Didier Leroy, chercheur à l’Institut royal supérieur de défense (IRSD) et à l’ULB, spécialiste de la géopolitique du Moyen-Orient, de l’islamisme et du djihadisme.

1

Les auteurs et leurs motivations

À qui profite le crime ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par stals jean, dimanche 29 août 2021, 15:37

    Petite réflexion en marge, Dans tous les domaines , c'est toujours après coups ou presque, que les médias interrogent experts et autres spécialistes. Dans cet entretien c'est un spécialiste de la géopolitique du Moyen-Orient de l'islamisme et du djihadisme qui éclaire quelque peu le lecteur. Cet expert, par qui a-t-il été consulté quand il s'est agit du retrait des américains et de leurs alliés de l'Afghanistan. Cet expert du djihadisme qui sème la mort au nom d'Allah et de la charia, est-il assez écouté par les Gouvernements en place, et pas seulement que les belges...Nous les simples citoyens on ne sait même pas sauf lors d'entretien comme celui-ci, qu'ils existent. ça nous fait une belle jambe, d'être noyés de photos de vidéos qui finalement ne sont que publicité gratuite et répugnante pour les fous furieux du dieu du Prophète dont la vocation est de terroriser le monde entier qui n'adhère pas "encore" à leur monstrueuse idéologie politico religieuse...J'aurais bien aimé avoir l'avis de cet expert à propos des voilées, ces femmes soldats de l'islam de la charia qui sèment la zizanie aux ordres de cet islam va-t-en guerre. Les nazis pareillement à ces malades mentaux de la charia pur et dur, se voyaient déjà eux aussi le "Mein Kampf" enfoncé dans le crane, maitre du monde. Les experts d'alors n'y avaient vu que du feu...Après coup eux aussi nous ont abreuvés de bibliothèques entières d'explications couchées noir sur blanc... Moi j'attends toujours des experts en tous genres qu'elles qu'ils tapent, préventivement, fermement, rageusement si besoin est, du poing sur la table, d'user de leur expertise pour alerter sans désemparer les citoyens que les "démocratiquement élus", pour de basses raisons bien souvent de comptabilité électorales, et de comptablités tout court se comportent, comme à l'accoutumée d'ailleurs, en véritables complices quand ce n'est pas en véritables collabos...

  • Posté par Pierre Henreaux , lundi 30 août 2021, 15:11

    Pourquoi voulez-vous que ceux qui ont une expertise dans quelque domaine que ce soit bénéficient de plus de crédit auprès des politiques soumis au vote d'une population éclairée par les réseaux "sots-sots" ? Voyez donc l'impact, depuis au moins trente ans, des démographes, climatologues et autres virologues et épidémiologistes ! Considérez aussi les commentaires à l'intention des rares politiques qui osent s'aventurer, ne serait qu'allusivement, sur les traces des connaisseurs" patentés" par les universités.

  • Posté par Vary Monique, vendredi 27 août 2021, 11:25

    Résultat des désastreuses interventions occidentales au proche Orient qui n'ont laissé que le chaos. Les Talibans sont la suite logique de Daesh et leur soif de pouvoir semble sans fin. 20 ans de présence américaine n'a rien changé. Inutile d'accabler Biden aujourd'hui. Et surtout, ne pas oublier que les talibans ne sont pas des interlocuteurs crédibles, ou alors ils devront le prouver.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, vendredi 27 août 2021, 12:42

    Quelques remarques : en Afghanistan, on n'est plus vraiment au "Proche-Orient", mais plutôt aux confins du "Moyen-Orient". Quitte à donner des références géographiques, autant se montrer correct et précis... Et dire que les Taliban (mouvement apparu dans certaines écoles coraniques au Pakistan en 1994) sont la "suite logique" de Daech (dont la création initiale remonte à 2006, lorsqu' "Al-Qaïda en Irak" forme - avec d'autres groupes djihadistes - le "Conseil consultatif des moudjahidines en Irak" ; qui finira par évoluer en "Etat Islamique" tout court en 2014), c'est carrément inverser la chronologie historique... Mais bon, on n'est plus à cela près, n'est-ce pas ? Quant au "chaos" laissé par les "interventions occidentales", tout le monde se souvient bien qu'auparavant, c'était l'ordre et l'état de droit qui régnaient partout dans ces "paisibles contrées" dirigées (souvent d'une main de fer) par divers "bienfaiteurs de l'humanité" (les <Saddam Hussein>, <Hafez el-Assad>, <Rouhollah Khomeini> et autres <Mouammar Kadhafi> en sont de superbes exemples)...

  • Posté par Sabbe Dominique, vendredi 27 août 2021, 9:33

    De l'excellente analyse de M. Leroy on n'aura retenu à la rédaction que l'humiliation titrée des talibans. Façon de ne pas trop accabler les USA et leur magistral cafouillage ( ?) qui tout comptes fait est bien plus humiliant pour une puissance organisée, suréquipée et disposant de moyens considérables que pour les nouveaux maîtres d'un pays en plein chaos.

Plus de commentaires

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs