Accueil Monde Asie-Pacifique

Alexander De Croo sur la double explosion à Kaboul: «La situation n’a fait qu’empirer»

Temps de lecture: 3 min

Le Premier ministre Alexander De Croo s’est dit « horrifié après les attaques meurtrières » à l’aéroport de Kaboul. « Le chaos n’a fait qu’empirer ». Plus tôt ce jeudi, lors d’une conférence de presse, De Croo n’avait pas caché ses regrets la façon dont les Etats-Unis ont décidé de se retirer d’Afghanistan sans concertation avec les pays alliés et les conséquences qu’elle a eue sur ceux-ci.

Les Etats-Unis, qui déploraient au moins douze morts, ont menacé de représailles le groupe Etat islamique, qui a revendiqué les deux attaques. « Si nous pouvons trouver qui est lié à cela, nous nous lancerons à leur poursuite », a déclaré le général Kenneth McKenzie lors d’une conférence de presse, indiquant également que d’autres menaces restaient « imminentes ».

Le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, a condamné fermement cet « attentat terroriste horrible », rappelant que la priorité restait « d’évacuer autant de gens que possible ». De son côté, le président du Conseil européen, Charles Michel, s’est dit « extrêmement préoccupé », tout en appelant également à continuer les évacuations. Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a invité les membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies à une réunion de crise.

La chancelière allemande Angela Merkel a dénoncé un attentat « absolument ignoble ». « Les événements de cet après-midi montrent que le risque est immense et qu’il s’agit d’une situation très, très tendue pour faire sortir les gens du pays. ».

Lors d’une allocution télévisée, Emmanuel Macron a déclaré que la France essayait encore d’évacuer « plusieurs centaines » de personnes d’Afghanistan, malgré la situation sécuritaire « extrêmement tendue » à l’aéroport de Kaboul. « Je ne peux pas aujourd’hui vous garantir que nous arriverons à procéder à ces opérations, parce que la situation de sécurité n’est pas sous notre contrôle. » Plus tard dans la soirée, il a exprimé « ses condoléances aux familles des victimes américaines et afghanes, adresse son soutien aux blessés, et salue l’héroïsme de celles et ceux qui sont sur le terrain pour mener à bien les opérations d’évacuation », avant de promettre que « la France les mènera à leur terme et maintiendra dans la durée l’action humanitaire et de protection des Afghans menacés ».

Le Royaume-Uni a également décidé de poursuivre les évacuations, a annoncé Boris Johnson après une réunion interministérielle de crise. « Clairement, ce que montre cette attaque, c’est l’importance de continuer ce travail de la manière la plus rapide et la plus efficace possible dans les heures qui nous restent, et c’est ce que nous allons faire ».

Echo similaire du côté de l’Italie, qui continue à évacuer des Afghans. Le ministre des Affaires étrangères Luigi Di Maio a présenté ses condoléances aux familles des victimes et partagé sa « solidarité avec les blessés ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Meersman Olivier, vendredi 27 août 2021, 0:26

    Les américains ont fait pareil que lors des quarantes dernières années partout où ils déploient des troupes : foutre la bordel...

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, vendredi 27 août 2021, 8:02

    Pas vraiment l'impression que le "bordel" y était déjà présent bien avant ? Il s'est "réduit" sans disparaître pendant 20 ans, et va malheureusement reprendre de plus belle... Afghanistan tribal et extrémisme religieux islamique : les ingrédients "de base" pour un "cocktail explosif". Point barre.

  • Posté par Jean Luc, jeudi 26 août 2021, 23:56

    La situation n'a fait qu'empirer ? Alei dis, ça j'aurais jamais cru, une fois! Eureuzment ktè là pour nous lrapler, hein! Paske san toa, on l'on prandrè riain, nouzôtr !!! Viain boir une bone jate chénou kan tuveu, on enna toujoure une de raiserf !

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs